AmourCommunication en coupleLes 5 erreurs de communication les plus courantes en couple

Les 5 erreurs de communication les plus courantes en couple

La “mauvaise communication” demeure un concept flou. Très souvent, elle cache un enchevêtrement complexe de malentendus, de non-dits, de déni et parfois de manipulation. Le point commun ? Tous ces comportements aboutissent à une détérioration de l’espace de dialogue dans une relation. Alors, comment définir précisément la «mauvaise communication» ?

L’absence de communication : une silence qui parle

Le premier indicateur d’une mauvaise communication est le silence forcé. Un silence qui naît d’une peur de s’exprimer, de ne pas être compris ou apprécié à sa juste valeur. En bannissant toute forme de dialogue, ce silence crée un véritable mur. Un mur qui protège certes, mais qui enferme surtout. Un silence qui parle, mais qui exprime la frustration, le rejet, la peur plutôt que l’amour ou le soutien. Ce silence aboutit à la rupture du lien et donc à la destruction de la relation.

“On dit que l’amour est aveugle, mais parfois il est aussi sourd” : l’écoute sélective

L’écoute sélective est un obstacle majeur à une communication efficace dans une relation. Cela se produit lorsque vous n’entendez que ce que vous voulez entendre, passant à côté de l’ensemble du message que votre partenaire essaie de transmettre. Il peut être facile de tomber dans ce piège, surtout si vous vous sentez onéreux ou si vous êtes dans une situation de conflit.

L’écoute sélective peut créer une atmosphère de malentendus et de confusion, entraînant des frustrations et des conflits inutiles au sein du couple. Pour éviter cette erreur de communication, il est essentiel d’écouter activement votre partenaire. Cela signifie prêter une attention totale à ce qu’il dit sans interrompre et vérifier votre compréhension avant de répondre. Vous avez deux oreilles et une seule bouche, utilisez-les dans cette proportion.

Le piège des “toujours” et des “jamais”

Quoi de mieux pour envenimer une dispute ou un débat que des termes tels que “toujours” et “jamais” ? C’est malheureusement une pratique courante de notre langage quotidien, et leur utilisation dans une conversation peut polariser les discussions et engendrer un conflit démesuré.

Ces deux mots, pourtant simples, banalisent l’idée de changement et favorisent le jugement que l’on porte sur l’autre sans lui laisser la chance d’évoluer. En émettant des généralités sans nuances, on accentue la tension et l’on masque le vraisemblable compromis qui pourrait s’y cacher.

Par exemple, dans une dispute, “tu oublies toujours de lancer le lave-vaisselle” peut être perçu comme une critique globale du comportement de l’autre, tandis que “parfois, tu oublies de lancer le lave-vaisselle” sera probablement bien mieux reçu. Rappelons le principe fondamental d’une bonne communication : celle-ci devrait être bienveillante et constructive.

En somme, modérer notre langage et nos propos en évitant l’utilisation de termes absolus peut être un pas de géant vers une communication plus efficace et respectueuse.

L’art perdu d’exprimer ses sentiments : la communication émotionnelle

Dans une relation de couple, exprimer ses sentiments est crucial pour une communication efficace. Mais c’est souvent plus facile à dire qu’à faire. Pourquoi?

Trop souvent, nous craignons les réactions négatives, nous avons des difficultés à trouver les bons mots ou nous manquons simplement de vocabulaire émotionnel pour exprimer ce que nous ressentons réellement. Ces contraintes peuvent nous amener à réprimer nos émotions ou à les exprimer de manière inadéquate, ce qui peut entrainer des malentendus.

Apprendre à exprimer ses sentiments clot la porte aux suppositions, aux hypothèses et aux interprétations. Par exemple, au lieu de dire “Tu ne fais jamais la vaisselle”, qui risque de déclencher une défense, vous pourriez dire “Je me sens négligée quand je dois toujours faire la vaisselle après le dîner. Peux-tu m’aider à le faire parfois ?”. Ici, vous exprimez explicitement vos sentiments et proposez une solution possible.

L’expression honnête des sentiments favorise une meilleure compréhension mutuelle et apporte plus de profondeur et de sincérité dans la relation. Elle permet à l’autre personne de comprendre vos besoins, crée de l’empathie et renforce le lien entre vous.

La prochaine fois que vous serez face à une situation délicate, essayez de la transformer en une opportunité pour exprimer vos sentiments. Vous pourriez être surpris par l’effet positif que cela peut avoir sur la communication dans votre couple.

La critique n’est pas un plat que l’on peut facilement digérer : éviter la communication destructrice

La critique est parfois nécessaire pour exprimer son mécontentement ou pour améliorer une situation. Cependant, ce qui est important c’est la façon dont elle est communiquée. Et oui, c’est là où le bât blesse ! Souvent, le problème ne vient pas du contenu de la critique, mais de comment celle-ci est présentée et reçue.

La critique destructrice, ou négative, a tendance à saper la confiance et l’estime de soi de l’individu qui la reçoit. Au lieu de suggérer des améliorations ou des solutions, cette forme de communication se concentre sur les erreurs et les défauts. Elle est généralement mal formulée, blessante et donne rarement lieu à des changements positifs.

Il est donc primordial d’apprendre la communication bienveillante, celle qui met l’accent sur la résolution des problèmes et non sur le blâme. Apprendre à critiquer de manière constructive, avec compassion et respect, est une véritable compétence qui peut jouer un rôle très important pour maintenir une bonne communication au sein du couple.

Oublier les erreurs et avancer : La clé d’une bonne communication

Reconnaître ses fautes et apprendre à les laisser derrière soi est souvent plus facile à dire qu’à faire. Cependant, c’est une étape essentielle pour une communication saine dans un couple. Les disputes et les malentendus sont inévitables, mais elles ne doivent en aucun cas empoisonner le présent et l’avenir du couple.

Apprendre à pardonner et à aller de l’avant n’est pas seulement bénéfique pour la communication, mais également pour la santé globale de la relation. Les erreurs passées ne doivent pas être une charge constante, mais plutôt une leçon à retenir.

De plus, garder des ressentiments est contraire à une bonne communication. En effet, ils bouchent les canaux de communication et engendrent des malentendus. Il est donc préférable de discuter des problèmes lorsqu’ils surviennent et de résoudre les conflits de manière proactive.

Enfin, savoir demander pardon et accorder son pardon est l’un des aspects les plus importants de la communication dans un couple. Cela signifie accepter ses imperfections et celles de son partenaire, mais également s’engager à faire des efforts pour améliorer sa communication à l’avenir.

Pour conclure, la clé d’une bonne communication en couple réside non seulement dans la capacité à exprimer ses pensées et ses sentiments clairement et respectueusement, mais aussi à comprendre, accepter et pardonner les erreurs de communication de son partenaire.

PS : Envie d'aller enfin vers votre meilleure vie ? Jetez un coup d'oeil à notre masterclass "Tracez votre plan de vie vers le succès"

Sommaire

Découvrez, apprenez... Avancez !