Développement PersonnelVision et ValeursLa technique du VAKOG pour clarifier votre vision de vie

La technique du VAKOG pour clarifier votre vision de vie

Chacun de nous utilise principalement un ou deux des cinq sens pour percevoir le monde qui nous entoure et y interagir. Ces sens sont la Vue (Visuel), l’Audition (Auditif), l’Odorat (Olfactif), le Goût (Gustatif) et le Toucher (Kinesthésique). Il s’agit de la technique du VAKOG. Ces sens sont les canaux par lesquels nous traitons l’information et nous créons notre réalité. Les comprendre et les exploiter vous permet de reconnaître vos propres stratégies de traitement de l’information, d’améliorer votre communication avec les autres et de soutenir votre développement personnel.

Si vous cherchez un outil efficace pour clarifier votre vision de vie, cette technique est pour vous. Le VAKOG peut vous aider à identifier et à définir avec précision ce que vous voulez vraiment. En utilisant cette méthode, vous obtiendrez une image claire de votre vision de vie, ce qui vous aidera à planifier et à atteindre vos objectifs plus efficacement.

ENVIE DE PASSER A L'ACTION ?
Si vous avez besoin de soutien pour appliquer la technique du VAKOG de manière efficiente dans votre vie, notre service “Plan d’Action Personnalisé” peut vous aider à développer un plan sur mesure.

Avantages de la technique VAKOG

Pourquoi devriez-vous vous intéresser à la technique du VAKOG pour votre développement personnel ? Quels en sont les bénéfices tangibles ? Voici quelques réponses.

En premier lieu, la technique du VAKOG vous permet de clarifier votre vision de ce que vous voulez réellement. En utilisant cette méthode, vous êtes en mesure de préciser avec une grande acuité les expériences que vous voulez vivre. Et cette vision claire agit comme une puissante source de motivation.

Secondly, VAKOG is a valuable tool for improving communication and understanding others. By being aware and tuning into the VAKOG clues in a conversation, you can better understand the person’s perspective and communicate in a way that resonates with them.

De plus, utiliser le VAKOG peut amplifier votre créativité. En explorant différentes modalités sensorielles pour exprimer vos désirs et vos objectifs, vous ouvrez de nouvelles perspectives, de nouvelles idées peuvent émerger.

Enfin, elle contribue à augmenter la confiance en soi. En formulant clairement vos désirs et vos aspirations, vous reconnaissez votre capacité à concevoir et à atteindre ce qui est vraiment important pour vous.

Bref, en adoptant la technique VAKOG, vous obtenez un outil précieux pour comprendre votre vision, améliorer vos communication, nourrir votre créativité et renforcer votre confiance dans la poursuite de votre meilleure vie.

Prérequis

Avant de plonger dans l’utilisation de la technique du VAKOG, il est nécessaire de prendre en compte quelques éléments. L’usage optimale de cette technique requiert simplement une bonne connaissance de soi et un esprit ouvert à l’exploration de ses sensations. Elle n’impose aucun prérequis technique ou théorique particulier, c’est une méthode accessible à tous.

Néanmoins, il est important de bien comprendre la signification des cinq catégories sensorielles que représente le VAKOG :

  • Visuel (V): Comment vous visualisez les situations, les personnes, les actions, les idées dans votre esprit.
  • Auditif (A): Les sons, les voix, les bruits que vous entendez ou que vous vous imaginez entendre.
  • Kinesthésique (K): Les émotions et sensations corporelles associées à une idée ou à une situation.
  • Olfactif (O): Le rôle des odeurs et parfums dans vos perceptions et émotions.
  • Gustatif (G): Le rôle que jouent les goûts dans votre manière de percevoir le monde.

Même si nous utilisons tous nos cinq sens simultanément pour percevoir le monde autour de nous, nous avons tendance à privilégier certains sens plus que d’autres. Connaître son profil sensoriel dominant est un excellent point de départ pour utiliser la technique du VAKOG.

Enfin, l’élément le plus important avant l’utilisation de cette technique est d’avoir un objectif ou une vision clairement définie. Cela facilitera le processus d’application du VAKOG à votre vision de vie.

Guide pas à pas : comment mettre en œuvre la technique du VAKOG

La mise en œuvre de la technique du VAKOG est un processus relativement simple, bien qu’il nécessite un certain entraînement pour le maîtriser. Voici comment procéder :

Étape 1 : Identification des sens

Commencez par identifier les différents sens impliqués dans votre vision. Le VAKOG fait référence à Visuel (ce que vous voyez), Auditif (ce que vous entendez), Kinesthésique (ce que vous ressentez), Olfactive (ce que vous sentez) et Gustatif (ce que vous goûtez). Visualisez votre objectif final et essayez de l’évoquer de manière aussi vivante que possible avec l’usage de ces cinq sens. Par exemple, imaginez-vous réussir un projet important : qu’est-ce que vous voyez ? Que ressentez-vous ? Quels sont les sons associés à cet évènement ?

Étape 2 : Application du VAKOG à votre vision

Ensuite, appliquez systématiquement le VAKOG à votre vision. Si vous avez du mal à imaginer certains aspects, prenez le temps d’approfondir votre vision. Plus vous y impliquerez de détails sensoriels, plus votre vision sera vivante et inspirante. Imaginez, par exemple, le goût du champagne lors de la célébration de votre succès, ou les sons enthousiastes de vos collègues vous félicitant. Le but ici est de vraiment vous imprégner de votre vision en l’ancrant dans le concret.

Étape 3 : Pratique régulière

Il est essentiel de mettre en pratique cette technique régulièrement. Faire cet exercice quotidiennement renforce votre vision et la rend plus réelle pour votre cerveau. C’est comme construire un muscle : plus vous vous entraînez, plus vous développerez votre capacité à visualiser de manière claire et détaillée.

Étape 4 : Activation des sens dans la vie quotidienne

Efforcez-vous aussi d’appliquer la technique du VAKOG dans votre vie quotidienne. Par exemple, lorsque vous interagissez avec votre environnement, prenez le temps de vraiment observer, écouter, toucher, sentir et goûter. Vous améliorerez ainsi votre capacité à utiliser pleinement vos sens, ce qui rendra la technique du VAKOG d’autant plus efficace.

Étape 5 : Affinage de la technique

Enfin, continuez à affiner votre technique. Avec la pratique, vous pourrez détecter rapidement quels sens sont les plus puissants pour vous et les utiliser de manière plus efficace pour visualiser votre vision. Cette technique est un outil personnel, il est donc important que vous l’adaptiez à votre style et à vos préférences.

Astuces et meilleures pratiques

Lorsque vous utilisez la technique du VAKOG, il est important de prendre en compte certaines recommandations pour maximiser son efficacité :

  • Anchorage : Associer chaque objet ou idée à un son, une image, une sensation, un goût ou une odeur permet de renforcer le souvenir. L’anchorage permet aussi d’associer une émotion à un événement particulier et de retrouver cet état au besoin.
  • Technique du point vu : Imaginez-vous à la première personne dans la situation souhaitée (comme si vous la viviez), puis à la troisième personne (comme si vous vous observiez de l’extérieur). Cette double perspective approfondit la visualisation et amplifie les sensations.
  • Utilisation du temps : Alternez entre passé, présent et futur pour affiner le ressenti. Il ne s’agit pas seulement d’imaginer une situation idéale future, mais aussi de se souvenir d’expériences positives passées ‒ voire de « rectifier » des souvenirs douloureux par une réécriture positive ‒ et d’identifier ce qui est déjà satisfaisant dans le présent.
  • Exploitez les symboles: Chaque personne a un « langage » interne spécifique. Utilisez vos propres métaphores et symboles pour rendre votre vision plus personnelle et puissante. Par exemple, vous pouvez visualiser un poids qui s’allège pour symboliser la disparition de vos soucis financiers.
  • Procédez par petites étapes : Votre vision doit être stimulante, mais aussi réaliste et accessible. Découpez-la en objectifs plus petits à court terme, pour obtenir des succès rapides et maintenir votre motivation.
  • Pratiquer régulièrement : L’efficacité du VAKOG se renforce avec une pratique régulière. Ne vous découragez pas si les premiers résultats ne sont pas immédiats : la visualisation créatrice est une technique qui demande un certain entraînement, comme un muscle.

Problèmes courants et solutions

Ci-dessous, nous passons en revue quelques-uns des défis que vous pourriez rencontrer en utilisant la technique VAKOG et comment y remédier.

Difficulté à identifier vos sens dominants

Il est parfois difficile de discerner quels sens sont les plus impliqués dans vos expériences. Vous pourriez avoir l’impression que tous vos sens fonctionnent au même niveau. Néanmoins, avec un peu de pratique et de concentration, vous devriez être en mesure d’identifier les sens que vous utilisez le plus. Essayez de relater différentes expériences et notez les sens qui reviennent le plus souvent.

Ne pas oublier un sens

Il arrive également que vous oubliez d’inclure un sens dans votre représentation. Par exemple, vous pourriez omettre le goût dans une expérience culinaire ou le toucher dans une promenade en forêt. Pensez à revoir chaque sens pour vous assurer que vous ne manquez rien.

Manque de précision dans les descriptions sensorielles

Une autre difficulté courante est le manque de précision dans vos descriptions sensorielles. Cela peut entraver votre capacité à revivre pleinement l’expérience. Pour y remédier, essayez de décrire vos expériences avec autant de détails que possible. Plus vous serez précis, plus votre expérience sera vivante.

L’auto Jugement

Enfin, ne soyez pas trop critique envers vous-même si vous trouvez cet exercice difficile au début. La technique VAKOG nécessite de la pratique. Plus vous l’utilisez, plus vous deviendrez habile à l’appliquer. N’oubliez pas que le but est de vous aider à prendre conscience de vos expériences et à les utiliser pour améliorer votre vie.

Ressources supplémentaires

Si vous souhaitez approfondir la technique du VAKOG ou avez besoin de davantage de soutien pour la mettre en pratique, il existe de nombreuses ressources disponibles en ligne. Voici quelques recommandations générales :

  • Articles de blogs sur le développement personnel : Ils offrent souvent des aperçus intéressants et des guides pratiques sur l’utilisation de la technique du VAKOG. Recherchez des articles qui détaillent l’application concrète de la méthode en divers contextes, pour mieux saisir son fonctionnement.

  • Vidéos YouTube d’experts : Ces vidéos peuvent vous aider à comprendre visuellement comment appliquer la technique. Ils peuvent également fournir des réponses à des questions courantes ou des points de confusion autour de la méthode VAKOG.

  • Livres sur la programmation neuro-linguistique (PNL) : La technique VAKOG est un élément clé de la PNL. Lire des ouvrages sur ce sujet vous donnera une compréhension plus profonde du VAKOG et du système sensoriel général.

  • Séances de coaching de développement personnel : Un coach peut vous aider à mettre en pratique la technique du VAKOG et vous offrir un feedback constructif et des conseils éclairés basés sur son expérience professionnelle.

N’oubliez pas, il est important d’adapter ces ressources à vos besoins spécifiques. Choisissez celles qui correspondent le plus à votre style d’apprentissage et à vos objectifs propres. Gardez l’esprit bien ouvert et n’hésitez pas à expérimenter et à adapter vos méthodes pour trouver ce qui fonctionne le mieux pour vous.

Conclusion

Le monde est une toile riche de sensations et d’expériences. Notre manière d’interagir avec lui est souvent limitée par la façon dont nous choisissons de le percevoir. La technique du VAKOG offre la possibilité d’élargir ces perceptions, aiguisant notre conscience et enrichissant notre vécu quotidien. En apprenant à utiliser cette technique, vous pouvez non seulement améliorer votre communication avec les autres, mais également clarifier votre vision de la vie et créer une image plus dynamique et complète de ce que vous voulez vraiment.

En fin de compte, le développement personnel est un voyage. Chaque outil que nous intégrons dans notre arsenal, comme la technique VAKOG, nous aide à naviguer plus efficacement sur ce chemin, en nous rapprochant de cette version idéale de nous-mêmes que nous cherchons à devenir. Rappelez-vous, il s’agit moins de la destination finale que du voyage lui-même. Appréciez les découvertes que vous faites en chemin et transformez chaque obstacle en occasion de croissance personnelle.

PS : Si vous avez besoin de soutien pour appliquer la technique du VAKOG de manière efficiente dans votre vie, notre service “Plan d’Action Personnalisé” peut vous aider à développer un plan sur mesure.

Sommaire

Découvrez, apprenez... Avancez !