FamilleÉquilibrer vie Familiale et vie ProfessionnelleAlexandre et la lutte pour jongler entre travail et famille : Un Témoignage...

Alexandre et la lutte pour jongler entre travail et famille : Un Témoignage Inspirant

UPmy.life : Bonjour Alexandre. Nous sommes ravis de pouvoir en apprendre plus sur votre parcours professionnel et personnel. Cadre supérieur dans une entreprise internationale, vous avez réussi à rebattre les cartes de votre vie pour équilibrer vos responsabilités professionnelles et vos obligations familiales. Pourriez-vous nous en dire plus sur votre parcours avant de relever ce défi ?

Alexandre : Bien sûr. J’ai travaillé dans le secteur de la finance pendant plus de quinze ans. Je suis entré dans l’entreprise en tant que simple analyste financier et j’ai gravi tous les échelons jusqu’à devenir directeur financier. J’étais très investi dans mon travail, souvent au détriment de ma vie de famille. J’ai réalisé que je passais plus de temps au bureau que chez moi, et je ne voyais pas mes enfants grandir.

UPmy.life : Votre histoire de lutte pour équilibrer travail et famille est unique et oblige à la réflexion. Quels ont été les principaux obstacles que vous avez rencontrés avant de décider de prendre les choses en main ?

Alexandre : J’ai été confronté à plusieurs obstacles. Tout d’abord, il y avait la pression constante pour être performant au travail. Ensuite, il y avait la culpabilité de ne pas être assez présent pour ma famille. Je réalisais que même lorsque j’étais physiquement présent, mon esprit était encore au bureau. Je me suis rendu compte que cette situation n’était pas tenable à long terme.

UPmy.life : En effet, la quête de l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée est un défi auquel sont confrontés de nombreuses personnes. Merci de partager votre expérience avec nous, Alexandre.

ENVIE DE PASSER A L'ACTION ?
Si vous aussi, vous rencontrez des défis pour équilibrer travail et famille, comme Alexandre, découvrez notre service “Plan d’Action Personnalisé” qui vous aidera à trouver des solutions adaptées à votre vie.

UPmy.life : Décrivez-nous davantage votre vie avant de prendre cette décision de changer. Quel était votre quotidien ?

Alexandre : Mon quotidien était essentiellement marqué par le travail. Je commençais très tôt le matin, souvent avant que mes enfants se réveillent, et je rentrais généralement tard le soir, alors qu’ils dormaient déjà. Mon emploi du temps était extrêmement chargé, avec de nombreuses réunions, des déplacements fréquents et peu de temps pour moi.

UPmy.life : Outre le manque de temps, avez-vous rencontré d’autres difficultés qui ont affecté votre vie personnelle et professionnelle ?

Alexandre : Oui, effectivement. L’une des difficultés majeures était le sentiment constant d’être déchiré entre mes responsabilités professionnelles et familiales. C’était comme si je courais constamment après le temps, avec ce sentiment d’inachevé des deux côtés. C’était épuisant et cela générait beaucoup de stress et de frustration.

UPmy.life : Cela devait être difficile de jongler entre toutes ces contraintes. Quels sentiments dominants avez-vous ressentis durant cette période ?

Alexandre : Je dirais que le sentiment dominant était la culpabilité. Je me sentais coupable de ne pas être assez présent pour ma famille, de ne pas être un bon père et un bon mari. Je me sentais aussi coupable au travail de ne pas être à 100% concentré car mon esprit était préoccupé par mes problèmes familiaux. Cette double culpabilité pesait énormément sur moi.

UPmy.life : Vous soulignez votre ressenti de culpabilité, à la fois sur le plan professionnel et personnel. Cela a dû beaucoup influencer votre décision de changer. Merci de partager cela avec nous, Alexandre. Nous allons maintenant aborder la question de ce qui a déclenché votre volonté de changer cette situation.

UPmy.life : Pouvez-vous nous parler de l’événement ou de la prise de conscience qui ont été l’élément déclencheur de votre souhait de changement ?

Alexandre : Oui, bien sûr. L’élément déclencheur a été une discussion avec ma fille aînée. Un jour, alors que j’étais sur le point de partir pour le travail, elle m’a demandé pourquoi je partais toujours si tôt et revenais si tard. Elle m’a dit qu’elle aimerait passer plus de temps avec moi. Cela m’a vraiment touché. J’ai réalisé à ce moment-là que je ne pouvais pas continuer à laisser mon travail empiéter sur ma vie familiale.

UPmy.life : La spontanéité et la sincérité des enfants ont souvent le don de nous faire réfléchir. Pouvons-nous dire que c’est ce moment qui a vraiment stimulé votre motivation pour initier ce changement ?

Alexandre : Absolument. La conversation avec ma fille a été un véritable électrochoc pour moi. J’avais toujours su que je travaillais trop, mais je n’avais pas réalisé combien cela affectait ma famille. C’était comme si j’avais enfin vu clair dans ma situation. J’ai décidé de changer afin de passer davantage de temps avec ma famille.

UPmy.life : À ce moment-là, étiez-vous inquiet de sauter le pas ? Quels étaient vos sentiments et vos pensées alors que vous envisagiez ce virage dramatique dans votre vie?

Alexandre : Bien sûr, j’étais inquiet. Changer de vie n’est jamais facile. Il y avait toutes sortes de questions dans ma tête. Comment allais-je gérer mon temps ? Comment réorganiser mon travail ? Quelles seraient les conséquences de ces changements sur mon travail et sur ma carrière ? Mais malgré toutes ces questions, je savais que je devais prendre cette décision pour ma famille et pour moi-même.

UPmy.life : Un véritable tournant dans votre vie, guidé par l’amour de votre famille et l’envie d’être une figure plus présente. Ce doit être une source de motivation importante. Nous allons discuter maintenant de comment vous avez concrètement mis en œuvre ce changement.

UPmy.life : Vous avez mentionné plus tôt votre décision de changer et la prise de conscience de l’importance de trouver un équilibre entre votre carrière et votre famille. Comment avez-vous abordé ce changement d’une manière pratique ?

Alexandre : La première étape a été d’analyser mon emploi du temps et de déterminer quels étaient réellement mes engagements professionnels et personnels. J’ai dû identifier les zones de flou et les activités qui ne contribuaient ni à mon bien-être familial ni à ma réussite professionnelle. Il m’a fallu dresser une sorte de “carte de ma vie” pour voir ce qui ne fonctionnait pas et identifier où je pouvais apporter des modifications.

UPmy.life : Bien identifier ce qui ne fonctionne pas semble être une étape cruciale pour initier un changement. Quels outils ou stratégies avez-vous utilisés pour restructurer vos journées et répartition du temps?

Alexandre : Avant tout, j’ai dû apprendre à prioriser. J’ai commencé à utiliser différentes techniques de gestion du temps comme la méthode Eisenhower, qui m’a aidé à distinguer l’urgent de l’important, ainsi que le principe de Pareto pour me concentrer sur les 20% d’activités qui apportent 80% des résultats. J’ai aussi mis en place des plages horaires dédiées pour le travail, mais aussi pour la famille, et j’ai appris à dire non à certaines demandes pour préserver ces moments.

UPmy.life : Il est souvent difficile de dire non, et pourtant cela semble essentiel pour réussir à reprendre le contrôle de son temps. Avez-vous également cherché de l’aide ou de l’inspiration en dehors de vous-même pour accomplir ce changement?

Alexandre : Oui, effectivement. J’ai consulté des livres de développement personnel sur l’organisation et la gestion du temps. J’ai également cherché des témoignages de personnes ayant vécu la même situation. Je me rendais compte que je n’étais pas seul face à ce défi. Cela m’a aidé à mettre en perspective ma situation et m’a motivé à m’y attaquer de manière proactive.

UPmy.life : Ainsi, vous avez fait preuve d’une véritable autodiscipline tout en vous inspirant des expériences d’autrui. Pouvez-vous nous parler des premiers changements que vous avez initiés à la suite de cette prise de conscience et ce recadrage de votre emploi du temps ?

Alexandre : Le premier changement majeur a été de fixer des limites claires entre mon temps de travail et mon temps personnel. J’ai arrêté de travailler le week-end et les soirs, et j’ai réservé ces moments pour ma famille. Je me suis également imposé de ne plus consulter mes emails professionnels en dehors de mes heures de travail. Par ailleurs, j’ai cherché à déléguer davantage et à repenser l’organisation de mon travail pour être plus efficace pendant mes heures de bureau.

UPmy.life : Il semble donc que vous avez réussi à mettre en place des stratégies d’organisation et de priorisation pour parvenir à un meilleur équilibre entre votre travail et votre vie personnelle. Merci de partager avec nous ces actions concrêtes qui ont fait une différence dans votre quotidien.

UPmy.life : En suivant ces nouvelles approches et méthodes, vous avez réajusté votre vie professionnelle et personnelle. Pouvez-vous maintenant nous parler des réalisations majeures et des changements significatifs qui ont eu lieu depuis le début de ce parcours ?

Alexandre : L’une des premières grandes réalisations pour moi a été de voir combien plus de temps je pouvais passer avec ma famille. J’ai pu assister à des événements scolaires de mes enfants, dîner avec ma famille presque tous les soirs et même avoir du temps pour moi. C’est quelque chose de précieux que je n’avais pas vraiment eu depuis des années.

UPmy.life : C’est une véritable victoire personnelle que d’avoir réussi à vous dégager ce temps précieux. Du côté professionnel, comment ces transformations se sont-elles traduites ?

Alexandre : À ma grande surprise, ma carrière n’a pas souffert de ces changements. J’ai été capable de maintenir ma productivité au travail, voire de l’accroître. J’étais plus concentré pendant mes heures de travail et j’avais moins ce sentiment constant de stress. J’ai même remarqué que ma relation avec mes collègues s’améliorait parce que j’étais moins stressé et donc plus agréable à côtoyer.

UPmy.life : Il semble que l’équilibre que vous avez trouvé a aussi des retombées positives sur votre environnement professionnel. Quels ont été les moments marquants ou les réussites dont vous êtes le plus fier depuis le début de ce parcours de reéquilibrage ?

Alexandre : Honnêtement, chaque moment partagé en plus avec ma famille est une réussite pour moi. J’ai pu assister aux premiers pas de ma fille cadette, chose qui m’a manquée avec ma fille ainée. Les moments marquants ont été tout simplement ordinaires : avoir le temps de préparer le petit-déjeuner pour ma famille, emmener et aller chercher mes enfants à l’école, assister à leurs activités extra-scolaires… Ce sont ces moments simples qui font maintenant mon quotidien et qui me rendent le plus fier.

UPmy.life : Ces moments ordinaires qui apportent une extraordinaire satisfaction, c’est une très belle façon de voir les choses. Merci Alexandre pour ce partage authentique et inspirant.

UPmy.life : Votre expérience personnelle est très inspirante pour tous ceux qui pourraient se trouver dans une situation similaire. Quels conseils donneriez-vous à une personne qui est actuellement dans la position que vous occupiez avant de faire ce changement ?

Alexandre : Le premier conseil que je donnerais, c’est d’avoir une réflexion honnête sur sa situation. Il est important de s’interroger sur ce qui compte réellement pour soi, et sur l’équilibre que l’on souhaite entre les différents aspects de sa vie.

UPmy.life : Penser attentivement à ce qui compte vraiment, c’est une très bonne base pour commencer. Selon vous, quel est le premier pas à faire pour initier ce rééquilibrage entre vie professionnelle et vie personnelle ?

Alexandre : Je dirais que le premier pas est d’identifier clairement ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas dans votre organisation actuelle. Changer les choses sans savoir ce qui génère le déséquilibre est comme tenter de résoudre une équation à une inconnue sans vraiment connaître l’inconnue.

UPmy.life : Votre analyse est très pertinente. Quand vous regardez en arrière, quelles leçons tirez-vous de votre expérience?

Alexandre : Je pense que la leçon principale que j’ai tirée, c’est que le travail, aussi gratifiant et important soit-il, n’est qu’une partie de notre vie. Négliger les autres aspects de notre existence, qu’il s’agisse de la famille, des amis ou de nos propres besoins personnels, ne mène qu’à un sentiment d’insatisfaction et de frustration.

UPmy.life : Une leçon très importante, merci pour ce partage. En vue de votre expérience, quelles recommandations donneriez-vous à notre audience pour éviter de tomber dans le piège du déséquilibre travail-famille ?

Alexandre : Je dirais qu’il est essentiel de mettre en place des limites claires entre le travail et la vie personnelle. Apprendre à dire non quand les demandes du travail empiètent sur votre vie personnelle est crucial. De plus, je recommande vivement d’apprendre à mieux gérer son temps et à prioriser ses tâches : cela vous aidera non seulement à être plus efficace au travail, mais également à dégager du temps pour vous et pour vos proches.

UPmy.life : Etablir des limites, apprendre à dire non, gérer son temps et prioriser, voilà des conseils précieux pour nos lecteurs. Merci beaucoup Alexandre d’avoir partagé votre expérience et vos recommandations avec nous.

UPmy.life : Après avoir franchi un grand pas en faisant ce rééquilibrage entre votre vie professionnelle et personnelle, pouvez-vous nous parler de vos aspirations futures en lien avec cette expérience ?

Alexandre : Je veux absolument maintenir cet équilibre que j’ai trouvé. Mon objectif principal est de continuer à passer du temps de qualité avec ma famille tout en réussissant professionnellement. Bien sûr, il y aura toujours des périodes plus chargées au travail, mais je tiens à conserver les limites que j’ai posées.

UPmy.life : Tenir ferme ces limites semble primordial pour conserver l’équilibre atteint. Quels sont vos projets personnels pour les années à venir ?

Alexandre : Mes projets tournent surtout autour de ma famille. J’aimerais par exemple réaliser des voyages avec eux, découvrir de nouvelles cultures, former des souvenirs précieux. En parallèle, je souhaite maintenir ma carrière sur la voie de la progression, mais sans que cela empiète à nouveau sur ma vie familiale.

UPmy.life : Ce sont de belles ambitions qui respectent les priorités que vous vous êtes fixées. Sur le plan professionnel, avez-vous des objectifs ou des défis que vous souhaitez relever ?

Alexandre : Sur le plan professionnel, je m’efforce de continuer à développer mes compétences et à relever de nouveaux défis. J’ai conscience que même si j’ai trouvé un bon équilibre, il est important de continuer à stimuler mon esprit et à avancer dans ma carrière. Je compte surmonter les défis qui se présenteront à moi en restant fidèle aux principes que j’ai fixés pour préserver mon temps familial.

UPmy.life : Vous avez donc de belles perspectives pour l’avenir. En regardant en arrière et en se projetant vers l’avant, comment voyez-vous évoluer votre travail et votre vie personnelle ? Y a-t-il des rêves que vous aimeriez réaliser ?

Alexandre : Mon rêve, c’est de continuer à vivre cette vie équilibrée, où chaque aspect de mon existence a sa juste place. Je veux pouvoir évoluer professionnellement tout en étant présent pour ma famille. Mon rêve le plus cher serait de montrer à mes enfants l’exemple d’un homme qui réussit dans sa carrière sans sacrifier sa famille.

UPmy.life : Alexandre, vu tout le chemin parcouru pour arriver à cet équilibre travail-famille, quel regard portez-vous aujourd’hui sur votre parcours ?

Alexandre : Quand je regarde en arrière, je réalise le chemin que j’ai parcouru pour arriver là où je suis aujourd’hui. Cela n’a pas été facile et il m’a fallu une grande dose de détermination pour arriver à changer ma vie comme je l’ai fait. Je ne regrette pas les choix que j’ai faits, car ils m’ont permis de vivre une vie plus équilibrée et plus satisfaisante.

UPmy.life : C’est un témoignage fort de la capacité de chacun à provoquer le changement dans sa vie. En guise de conclusion, quel serait votre message aux lecteurs de UPmy.life qui se sentent peut-être coincés dans leur vie professionnelle et personnelle ?

Alexandre : Je leur dirais que le changement est toujours possible, aussi effrayant et décourageant qu’il puisse paraître. Il faut d’abord accepter l’idée que l’équilibre parfait n’existe pas, mais que l’on peut toujours s’efforcer de trouver celui qui nous convient le mieux. Il est important de rester ouvert aux changements, de ne pas avoir peur de remettre en question ses habitudes et de s’autoriser à prendre du temps pour soi et pour sa famille. C’est un défi, certes, mais c’est un défi qui en vaut la peine.

UPmy.life : Un magnifique message d’espoir et d’encouragement. Alexandre, merci infiniment pour votre sincérité et votre générosité dans le partage de votre expérience. Votre témoignage est une source d’inspiration pour toutes les personnes qui cherchent à changer leur vie pour le mieux. Nous vous souhaitons le meilleur pour la poursuite de votre parcours.

PS : Si vous aussi, vous rencontrez des défis pour équilibrer travail et famille, comme Alexandre, découvrez notre service “Plan d’Action Personnalisé” qui vous aidera à trouver des solutions adaptées à votre vie.

Sommaire

Découvrez, apprenez... Avancez !