FinancesÉducation FinancièreDe l'Échec à la Gestion d'Entreprise Réussie : Le parcours inspirant de Sarah

De l’Échec à la Gestion d’Entreprise Réussie : Le parcours inspirant de Sarah

UPmy.life : Bonjour Sarah, nous sommes très heureux de vous avoir avec nous aujourd’hui pour discuter de votre parcours entrepreneurial remarquable. Pourriez-vous, pour commencer, nous donner un aperçu de votre parcours avant de vous lancer dans votre aventure entrepreneuriale ? Sarah : Bonjour, et merci de m’inviter. Eh bien, j’ai toujours été intéressée par l’entrepreneuriat. J’ai obtenu un diplôme en gestion des affaires et j’ai travaillé quelques années dans une grande entreprise. J’ai acquis de l’expérience en tant que manager d’équipe, j’ai appris à gérer des budgets et j’ai eu un aperçu du fonctionnement interne d’une entreprise. Mais ce que je voulais vraiment, c’était avoir mon propre projet, quelque chose que j’aurais créé moi-même. UPmy.life : Vous avez donc fini par franchir le pas et créer votre propre entreprise. Qu’est-ce qui vous a fait croire en ce projet ? Sarah : Oui, j’ai toujours eu cette passion pour la création. J’ai eu une idée pour un produit qui répondait à un besoin que je ne voyais pas comblé sur le marché. J’ai passé beaucoup de temps à faire des recherches, à construire un business plan solide et à trouver les bons partenaires pour lancer mon entreprise. UPmy.life : C’est vraiment inspirant d’entendre parler de votre intrépidité et de votre désir de répondre à un besoin non satisfait sur le marché. Pourtant, malgré tous vos efforts, vous avez dû faire face à un échec avant de réussir. Pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet ? Sarah : Oui, c’est vrai. Lorsque j’ai créé mon entreprise, bien que j’aie eu une idée solide et un plan d’affaires, je n’étais pas entièrement préparée à certains obstacles. J’ai fait beaucoup d’erreurs, qui ont finalement mené à l’échec de mon entreprise. C’était une période très difficile pour moi, mais aussi très instructive. UPmy.life : C’est cette période difficile, mais déterminante, qui fait l’unicité et la force de votre histoire. Vous avez réussi à surmonter cet échec et à rebondir pour créer une entreprise prospère. Nous sommes impatients d’explorer plus en profondeur votre voyage inspirant, de comprendre les défis que vous avez dû relever, la façon dont vous avez surmonté l’échec et les réussites que vous avez connues par la suite. Merci de partager votre histoire avec nous.

UPmy.life : Pour commencer, pourriez-vous nous décrire davantage le contexte et le cadre dans lequel vous vous êtes trouvée alors que vous lanciez votre première entreprise ? Sarah : Bien sûr. Après avoir travaillé pendant plusieurs années dans une grande entreprise, je me suis sentie prête à créer mon propre projet. J’étais passionnée par mon idée, j’ai fait beaucoup de recherches et j’ai élaboré un business plan solide. J’ai mis tout mon cœur et mon énergie dans ce projet. C’était une période très excitante, mais aussi très stressante. Je voulais que tout soit parfait. UPmy.life : Vous pouvez dire que vous étiez vraiment investie dans votre entreprise. Quels étaient les principaux obstacles ou défis que vous avez rencontrés pendant cette période ? Sarah : Il y avait beaucoup d’obstacles. Premièrement, la création d’une entreprise demande beaucoup de temps et d’énergie. Je travaillais souvent tard dans la nuit et je ne prenais pas assez de temps pour moi. Deuxièmement, j’ai sous-estimé l’importance d’avoir une équipe solide autour de moi. Je pensais pouvoir tout faire toute seule, ce qui a eu un impact sur ma santé et sur la qualité de mon travail. Enfin, la responsabilité financière était énorme. J’ai investi beaucoup de mes économies personnelles et j’ai contracté des prêts importants pour financer l’entreprise. UPmy.life : C’est une grande responsabilité en effet. Avez-vous eu des moments de doute ou de découragement durant cette période ? Sarah : Oui, il y a eu des moments où je me suis demandé si j’avais fait le bon choix. J’étais stressée, épuisée et je doutais de moi. Mais même dans ces moments-là, je croyais en mon entreprise et en mon produit. Je savais que j’avais un concept solide et je voulais vraiment faire de cette entreprise un succès. UPmy.life : Il est clair que vous étiez investie dans votre projet, malgré les nombreux défis. Pouvez-vous partager avec nous une période, un événement ou une situation qui vous a particulièrement marquée durant cette première phase entrepreneuriale ? Sarah : La période qui m’a le plus marquée a été sans doute celle juste avant la faillite de mon entreprise. Tout allait très vite, les problèmes s’accumulaient et je ne savais pas comment les gérer. C’était une période très difficile, mais aussi celle où j’ai appris le plus sur moi-même, sur l’entrepreneuriat et sur la gestion d’une entreprise.

UPmy.life : Merci pour ces précisions, Sarah. Cela nous amène naturellement à la question de votre déclic pour rebondir après cet échec. Pouvez-vous nous raconter ce moment ou cet événement particulier qui vous a permis de transformer cet échec en opportunité ? Sarah : Après la faillite, j’étais dévastée. J’avais consacré tout mon temps, mon argent et mes énergies à ce projet et tout s’était écroulé. J’ai pris quelques mois pour me remettre, pour comprendre ce qui s’était passé. C’est à ce moment-là que j’ai réalisé que, malgré l’échec, j’avais appris énormément. J’avais fait des erreurs, certes, mais j’avais aussi acquis une expérience précieuse. UPmy.life : Cette réalisation semble avoir été un moment charnière pour vous. Qu’est-ce qui vous a motivé à reprendre le chemin de l’entrepreneuriat après avoir vécu un échec ? Sarah : Je savais que j’avais encore beaucoup à offrir. Ma passion pour la création et la gestion d’entreprises n’avait pas disparu avec cet échec, bien au contraire. Je voulais mettre en pratique ce que j’avais appris, corriger mes erreurs et essayer à nouveau. De plus, l’idée de mon produit me semblait toujours pertinente. J’étais convaincue que si je repartais sur de bonnes bases, mon entreprise pourrait être un succès. UPmy.life : Était-ce une décision difficile à prendre, ce retour à l’entrepreneuriat ? Sarah : C’était une décision effrayante, pour être honnête. Je savais les risques que je prenais. Mais j’avais aussi une plus grande confiance en moi. J’avais déjà traversé un échec, j’avais survécu et j’en étais sortie plus forte. Je savais que je pouvais le faire, malgré les risques. UPmy.life : Votre détermination est vraiment impressionnante. Pouvez-vous nous dire si quelqu’un ou quelque chose en particulier vous a inspiré ou soutenu durant cette période ? Sarah : Oui, absolument. J’ai été très inspirée par des histoires d’entrepreneurs qui avaient connu l’échec avant de réussir. Cela a renforcé ma conviction que l’échec est une étape normale et parfois nécessaire sur le chemin de la réussite. Par ailleurs, ma famille m’a beaucoup soutenue. Ils ont cru en moi et en mon projet, même après ma faillite, et cela m’a aidée à reprendre confiance et à repartir.

UPmy.life : Venons-en, Sarah, aux aspects pratiques et méthodologiques de votre rebond réussi. Quelles étaient vos premières actions pour donner une seconde vie à votre idée d’entreprise ? Sarah : La première chose que j’ai faite, c’était de prendre le temps de me poser et de réfléchir. J’ai analysé ce qui avait échoué dans ma première tentative et j’ai essayé de tirer des leçons de chacune de mes erreurs. J’ai réfléchi à l’orientation que je voulais donner à mon entreprise et aux compétences dont j’aurais besoin pour y arriver. UPmy.life : Puis-je comprendre que vous avez su mener une « autopsie » de votre premier échec pour en tirer des leçons. Qu’en est-il de la manière dont vous avez constitué votre équipe cette fois? Sarah : Un des enseignements clés de mon premier échec était l’importance de s’entourer des bonnes personnes. Cette fois, j’ai été plus attentive lors de la sélection de mes collaborateurs. J’ai cherché à composer une équipe complémentaire, avec des personnes qui partageaient ma vision et qui possédaient des compétences dont je ne disposais pas. UPmy.life : Y a-t-il eu un changement dans la façon dont vous avez géré les aspects financiers de votre entreprise par rapport à votre première tentative ? Sarah : Absolument. J’ai été beaucoup plus prudente dans la gestion des finances cette fois-ci. J’ai élaboré un plan financier plus réaliste et j’ai cherché à diversifier mes sources de financement. Je n’ai pas mis toutes mes économies dans l’entreprise et j’ai cherché des investisseurs qui croyaient en mon projet. UPmy.life : Avez-vous utilisé des outils ou des méthodes spécifiques pour gérer votre entreprise et la mener au succès que nous connaissions aujourd’hui ? Sarah : Oui, j’ai adopté une approche plus structurée de la gestion de l’entreprise. J’ai mis en place des outils de suivi des ventes, de la trésorerie et de la performance de l’équipe. J’ai également suivi des formations en gestion d’entreprise pour apporter des améliorations concrètes. UPmy.life : Enfin, pouvez-vous nous toucher un mot des sources d’inspiration ou de soutien qui ont été déterminantes pour vous pendant cette phase de reprise ? Sarah : Comme je l’ai mentionné précédemment, j’ai été très inspirée par les histoires d’entrepreneurs qui ont connu des échecs avant de réussir. Cela m’a donné la confiance nécessaire pour essayer à nouveau. En outre, j’ai suivi des mentors et des leaders d’opinion dans le monde de l’entrepreneuriat qui m’ont apporté de précieux conseils et soutiens.

UPmy.life : Après ce commentaire très intéressant sur la reprise, Sarah, parlons maintenant de votre trajectoire ascendante. Quelles ont été vos premières réussites après avoir relancé votre entreprise ? Sarah : L’une des premières réussites a été de voir mon produit sur le marché et de recevoir des retours positifs de la part des clients. C’était extrêmement gratifiant après toutes les difficultés que j’avais rencontrées. Ensuite, j’ai réussi à trouver des investisseurs qui croyaient en mon idée et qui étaient prêts à me soutenir financièrement. C’était un grand pas en avant pour l’entreprise. UPmy.life : Quels ont été les changements majeurs que vous avez apportés à votre entreprise après cet échec initial et comment ont-ils contribué à votre réussite actuelle ? Sarah : Un des changements majeurs a été dans la gestion de mon équipe. Au lieu d’essayer de tout faire moi-même, j’ai appris à déléguer et à faire confiance à mes collaborateurs. J’ai également consacré plus de temps à la planification stratégique, ce qui m’a aidé à éviter de nombreux problèmes que j’avais rencontrés lors de ma première tentative. J’ai également été plus prudente en matière de finances et de prise de risques ce qui a permis à mon entreprise de croître de manière plus stable et sécurisée. UPmy.life : Pouvez-vous nous parler d’un moment particulièrement marquant ou d’une réalisation dont vous êtes particulièrement fière ? Sarah : L’un des moments les plus marquants a été quand nous avons signé notre premier grand contrat. C’était une validation de tout le travail que nous avions accompli et ça m’a vraiment fait réaliser que l’entreprise était sur la bonne voie. UPmy.life : C’est effectivement un grand accomplissement. Qu’en est-il de votre développement individuel ? Comment avez-vous évolué en tant qu’entrepreneure tout au long de ce processus ? Sarah : Je pense que j’ai beaucoup mûri en tant qu’entrepreneure. J’ai appris à faire face aux imprévus et à ne pas me laisser abattre par les échecs. J’ai compris l’importance de s’entourer d’une bonne équipe et je suis devenue beaucoup plus confiante dans ma capacité à diriger une entreprise. Au-delà des compétences techniques, j’ai appris à faire preuve de résilience et à croire en moi, même dans les moments les plus difficiles. UPmy.life : En regardant en arrière, y a-t-il des changements que vous avez pu constater dans votre vie, à la fois professionnelle et personnelle, suite à ces transformations et ces réussites ? Sarah : Absolument, diriger une entreprise prospère m’a donné beaucoup de confiance en moi et cela s’est reflété dans tous les aspects de ma vie. Je suis devenue une personne plus audacieuse et plus résiliente. J’ai également appris à équilibrer ma vie professionnelle et personnelle pour éviter le burn-out. Enfin, j’ai pu créer de l’emploi et contribuer à l’économie, ce qui est très gratifiant.

UPmy.life : Très bien, Sarah. Nous approchons de la fin de notre entrevue et nous aimerions que vous nous fassiez part de certains enseignements que vous avez tirés de votre expérience. Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui se trouve dans une situation similaire à celle que vous avez connue lors de votre premier échec entrepreneurial ? Sarah : Le premier conseil que je donnerais est de ne pas avoir peur de l’échec. Il est normal de faire des erreurs lorsque l’on se lance dans quelque chose de nouveau. La clé est de les accepter, d’apprendre d’elles et de continuer à avancer. Ensuite, je dirais qu’il est crucial de bien s’entourer. Une bonne équipe peut faire toute la différence. N’ayez pas peur de demander de l’aide ou des conseils. Enfin, je recommanderais d’équilibrer votre travail et votre vie personnelle. L’entrepreneuriat peut demander beaucoup, il est donc important de prendre soin de soi pour éviter le burn-out. UPmy.life : Vos conseils sont très précieux. En regardant rétrospectivement, quels sont les principaux enseignements que vous retireriez de votre parcours ? Sarah : L’une des principales leçons que j’ai appris, c’est que l’échec n’est pas la fin. C’est une occasion d’apprendre et de grandir. J’ai également appris l’importance de la résilience. Les obstacles et les défis seront toujours là, mais c’est notre capacité à nous relever qui fait toute la différence. Enfin, j’ai réalisé que la passion est un moteur puissant. Si vous croyez en ce que vous faites, vous trouverez la force de surmonter les difficultés. UPmy.life : Quel est selon vous le meilleur des conseils que l’on vous ait donné ? Sarah : L’un des meilleurs conseils que j’ai reçus était de ne pas avoir peur de demander de l’aide. En tant qu’entrepreneur, on peut avoir l’impression qu’on doit tout savoir et tout faire soi-même. Mais la réalité, c’est que personne ne sait tout. Il est important de se reposer sur les compétences et l’expertise des autres. UPmy.life : Et, pour terminer sur une note positive, quels conseils donneriez-vous à ceux qui ont une idée, une passion, et qui envisagent de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale ? Sarah : Je dirais : lancez-vous ! Si vous avez un concept que vous aimez et en lequel vous croyez, allez-y. Il est vrai que l’entrepreneuriat comporte des défis, mais c’est aussi une expérience incroyablement enrichissante. N’ayez pas peur d’échouer, soyez prêt à apprendre et à vous adapter, et n’oubliez pas de profiter du voyage.

UPmy.life : Sarah, après avoir traversé tout ce cheminement et obtenu le succès que vous avez aujourd’hui, quels sont vos projets futurs pour votre entreprise ? Sarah : Mon ambition est de continuer à faire croître mon entreprise. Nous avons de nouveaux produits en développement et nous continuerons à nous améliorer en fonction des besoins du marché et des retours des clients. J’aimerais également explorer d’autres marchés, peut-être même à l’international. UPmy.life : C’est très ambitieux! Dans ce contexte, comment voyez-vous votre rôle évoluer dans l’entreprise ? Sarah : En tant que fondatrice, mon rôle va sans doute évoluer à mesure que l’entreprise se développe. J’espère pouvoir déléguer de plus en plus le côté opérationnel pour me concentrer sur la direction stratégique de l’entreprise. J’aime vraiment cet aspect de mon travail : avoir une vision à long terme et prendre des décisions clés pour le futur de l’entreprise. UPmy.life : Et en terme de développement personnel, y a-t-il des domaines que vous aimeriez explorer ou des compétences que vous souhaiteriez développer davantage? Sarah : Oui, d’abord je compte bien continuer à me former et à apprendre. L’entrepreneuriat est un cheminement constant et il est important de rester à jour avec les nouvelles tendances et les nouvelles connaissances. Je suis particulièrement intéressée par l’évolution de la technologie et de la digitalisation et comment elles peuvent être utilisées pour améliorer nos produits et le fonctionnement interne de l’entreprise. Par ailleurs, j’aimerais aussi consacrer plus de temps au mentorat. J’ai bénéficié de l’aide de grands mentors sur mon chemin et j’aimerais à mon tour pouvoir aider d’autres entrepreneurs en devenir. UPmy.life : À côté de ces aspirations professionnelles, comment envisagez-vous l’équilibre entre votre vie personnelle et votre vie professionnelle dans le futur ? Sarah : C’est une question très importante. J’ai appris à quel point il est crucial de maintenir un équilibre entre le travail et la vie personnelle. À l’avenir, je compte bien continuer à prendre soin de moi et de ma santé, à consacrer du temps à ma famille et à mes proches, mais aussi à poursuivre mes hobbies et activités qui me passionnent en dehors du travail. UPmy.life : Pour conclure cette partie, Sarah, quels rêves ou objectifs aimeriez-vous réaliser au cours des prochaines années, qu’ils soient personnels ou professionnels ? Sarah : Sur le plan professionnel, j’espère voir mon entreprise continuer à se développer et à se démarquer dans l’industrie. J’aimerais également pouvoir aider et inspirer plus d’entrepreneurs en devenir grâce à mon expérience et mes connaissances. Sur le plan personnel, je souhaite continuer à apprendre, à grandir et à apprécier chaque moment. Chaque jour est une nouvelle opportunité de réaliser nos rêves et nos ambitions, et je suis impatiente de voir ce que l’avenir nous réserve.

UPmy.life : Pour clore cette interview inspirante, Sarah, si vous deviez résumer votre parcours en une phrase ou une idée, quelle serait-elle ? Sarah : Je dirais que chaque échec est une opportunité d’apprendre, de grandir et de se rapprocher du succès

PS : Envie d'aller enfin vers votre meilleure vie ? Jetez un coup d'oeil à notre masterclass "Tracez votre plan de vie vers le succès"

Sommaire

Découvrez, apprenez... Avancez !