Relations SocialesMieux communiquerLe Langage du Corps : Guide Ultime pour Comprendre la Communication Non Verbale

Le Langage du Corps : Guide Ultime pour Comprendre la Communication Non Verbale

Avez-vous déjà eu l’impression que les mots sont insuffisants pour décrypter ce que pense réellement une personne ? Vous sentez-vous parfois perplexe, en ne sachant pas interpréter les signaux subtils que vous renvoie l’autre, au-delà des mots prononcés ?

Cela peut engendrer un véritable malaise lors d’une négociation commerciale, durant un entretien d’embauche ou même en pleine discussion avec un proche. Vous ne comprenez pas pourquoi l’autre semble se fermer alors que vous pensiez avoir tout bien fait. Ou peut-être avez-vous simplement envie de mieux comprendre les réactions et les intentions des personnes que vous rencontrez au quotidien?

C’est tout l’enjeu de la communication non verbale. Dans ce guide, nous allons vous aider à mieux l’appréhender pour vous permettre de saisir tout ce qui se joue dans la danse silencieuse des corps.

ENVIE DE PASSER A L'ACTION ?
Si vous voulez aller plus loin dans la maîtrise de la communication non verbale et son impact sur votre vie quotidienne, jetez un œil à notre “Plan d’Action Personnalisé“. Notre équipe d’experts peut vous aider à développer cet axe de votre vie pour devenir un véritable maître de la communication.

A quoi sert la communication non verbale ?

La communication non verbale, c’est l’ensemble des messages non exprimés par des mots, mais par le corps et ses attitudes. Également appelé langage corporel, il est un composant essentiel pour comprendre la communication humaine dans sa globalité. En effet, des recherches ont démontré que près de 93% de la communication est non verbale.

L’interprétation de la communication non verbale permet d’améliorer la relation avec autrui et d’avoir une meilleure compréhension des intentions ou des sentiments d’une personne. Elle peut être utilisée pour :

  • Déceler les signaux de détresse, de malaise ou d’excitation chez autrui.
  • Percevoir les signaux d’intérêt, de désintérêt ou de confusion d’une personne lors d’un échange.
  • Repérer les comportements démontrant l’ouverture, le respect ou la défiance dans une interaction.

Cependant, la communication non verbale ne constitue pas un “message universel”, il est important de toujours prendre en compte le contexte, la culture et les habitudes personnelles de chaque individu pour l’interpréter correctement.

Points clés de la communication non verbale

A RETENIR

La communication non verbale concerne une multitude de signaux et d’expressions que nous transmettons au quotidien. Voici les dix points clés à retenir pour comprendre cette forme de communication.

1. La Communication Non Verbale est Omniprésente

La communication non verbale a lieu en permanence. Que vous soyez en train de parler ou d’écouter, votre corps communique une foule d’informations.

2. Le Langage Corporel compte

Votre posture, vos gestes, vos expressions faciales, le mouvement de vos yeux. Tout cela fait partie du langage corporel qui peut en dire beaucoup plus que les mots eux-mêmes.

3. La Proxémie ou l’Art de la Distance

La distance que vous maintenez avec autrui, les objets et l’espace qui vous entourent, connue sous l’appellation proxémie, influence également la communication non verbale.

4. L’Importance du Regard

Le contact visuel est fondamental. Il peut montrer l’intérêt, l’honnêteté, l’agression ou l’attrait.

5. Le Langage du Toucher

Le toucher, ou le haptique, peut exprimer l’amitié, l’affection, l’amour mais aussi le rejet ou la peur.

6. L’Expression des Émotions

Les expressions du visage sont souvent un reflet fidèle de nos émotions intérieures, qu’il s’agisse de joie, de tristesse, de colère ou de surprise.

7. Le Paralangage, ou Comment on Dit les Choses

La manière dont vous dites les choses (le ton, l’accentuation, le débit, les pauses…) est appelée le paralangage. Cela peut influencer le sens des mots prononcés.

8. L’Importance de l’Apparence

Votre apparence, y compris vos vêtements, vos bijoux, votre coiffure, peuvent envoyer des messages sur votre statut, votre individualité ou votre profession.

9. La Synchronie dans la Communication

La coordination et la synchronisation de vos mouvements avec ceux des autres peuvent exprimer l’empathie et faciliter la connexion entre interlocuteurs.

10. La Culture Influence le Non Verbal

La culture de chaque individu peut influencer la manière dont il interprète le non verbal. Ce qui est considéré comme approprié dans une culture peut être mal vu dans une autre.

Bénéfices de la Communication Non Verbale

La compréhension de la communication non verbale ouvre une nouvelle porte d’exploration dans nos relations personnelles et professionnelles. Les avantages de déchiffrer le langage du corps sont nombreux :

Capacité accrue à comprendre les sentiments non exprimés

La communication non verbale est souvent associée à l’expression de nos émotions et sentiments les plus intimes. En élargissant notre compréhension du comportement corporel, nous pouvons être plus réceptifs aux sentiments non exprimés de notre entourage. Nous nous garantissons ainsi une meilleure connection avec l’autre.

Amélioration des relations interpersonnelles

En apprenant à lire les signes non verbaux, nous favorisons l’établissement d’une communication plus profonde et plus authentique avec autrui. Les interactions sont ainsi basées sur l’empathie et une compréhension mutuelle.

Confiance en soi améliorée

L’utilisation de la communication non verbale aide aussi à projeter une image plus confiante. En contrôlant notre propre langage corporel, nous montrons à notre interlocuteur que nous sommes sûrs de nous, ce qui renforce notre crédibilité.

Performance professionnelle renforcée

Maîtriser la communication non verbale peut grandement améliorer notre performance professionnelle. Être capable de comprendre les sentiments non exprimés et de projeter une image rassurante peut nous aider à convaincre plus facilement un client ou un collaborateur, mener à bien une réunion, ou encore réussir un entretien d’embauche.

En conclusion, apprendre à comprendre, à interpréter et contrôler notre communication non verbale peut faire une différence significative dans notre vie personnelle et professionnelle, nous menant vers notre meilleure vie.

La communication non verbale étape par étape

Pour comprendre et utiliser efficacement la communication non verbale, il faut passer par différentes étapes. Nous allons les aborder une par une, en vous donnant des exemples concrets pour illustrer chaque étape.

1. Observations de base

La première étape consiste à observer les mouvements et les expressions du corps de votre interlocuteur. Portez une attention particulière à son visage, ses mains et sa posture. Par exemple, si votre interlocuteur croise les bras ou se tient plus droit quand vous abordez un sujet spécifique, ces actes peuvent être des signes de défense ou d’autorité.

2. Interprétation des signes

Après avoir observé, il est temps maintenant d’interpréter ces signaux non verbaux. Cela nécessite une certaine pratique et une connaissance des signes communs. Par exemple, un regard constant peut signifier de l’intérêt ou l’attention, tandis qu’un regard fuyant peut indiquer un malaise ou une hésitation.

3. Validation de l’interprétation

Il est crucial de vérifier votre interprétation avant de tirer une conclusion. Vous pouvez le faire par l’observation supplémentaire des signes non verbaux, ou par une question directe à votre interlocuteur. Par exemple, si vous remarquez qu’une personne semble mal à l’aise, vous pourriez lui demander directement si tout va bien.

4. Adapter votre réponse

Enfin, utilisez les informations obtenues pour ajuster votre comportement et votre communication. Si votre interlocuteur semble défensif, adopter une attitude ouverte et rassurante pourrait aider à rétablir le dialogue. Au contraire, si la personne se montre très confiante, montrer une certaine assurance dans votre langage verbal et non verbal est une bonne chose.

Maîtriser la communication non verbale est un processus continuel d’apprentissage et d’adaptation. La clé est l’observation attentive, la patience et la pratique.

Exemples de mise en application de la Communication Non Verbale

La communication non verbale est un outil puissant dans une variété de contextes et de situations. Voici quelques exemples de la manière dont vous pouvez efficacement l’utiliser dans votre vie quotidienne.

Négociation lors d’une entretien d’embauche

Dans un entretien d’embauche, la communication non verbale peut être utilisée pour transmettre votre confiance et votre intérêt pour le poste. En maintenant un contact visuel avec l’intervieweur, en ayant une posture assurée et en établissant une poignée de main solide, vous pouvez indiquer que vous êtes quelqu’un de confiant et digne de confiance. De plus, en hochant la tête lorsque l’intervieweur parle, vous montrez que vous êtes attentif à ce qui est dit.

Relation de couple

La communication non verbale joue aussi un rôle crucial dans les relations de couple. Par exemple, une étreinte chaleureuse lorsqu’un partenaire rentre à la maison peut insinuer un sentiment de bienvenue et d’amour profond. De même, le fait de toucher légèrement le bras ou la main de votre partenaire pendant une conversation peut communiquer un sentiment de soutien et de réconfort.

Enseignement

En tant qu’enseignant, l’utilisation de la communication non verbale peut aider à capter l’attention de vos élèves et à renforcer les points clés de votre leçon. Par exemple, un regard fixe et direct peut indiquer l’importance de ce que vous êtes sur le point de dire, alors qu’un geste de la main vers un objet ou une image peut aider à souligner un point que vous êtes en train de faire.

En milieu de travail

Dans le milieu de travail, l’utilisation efficace de la communication non verbale peut aider à renforcer votre message lors des réunions d’équipe ou des présentations. Par exemple, des gestes assertifs quand vous parlez peuvent aider à projeter votre confiance et votre autorité. De même, le maintien d’une posture ouverte et détendue peut aider à mettre les autres à l’aise, favorisant ainsi une meilleure interaction.

Service à la clientèle

En service à la clientèle, la communication non verbale peut aider à établir une relation positive avec les clients. Un sourire chaleureux, un contact visuel direct, et une posture ouverte, par exemple, peuvent tous envoyer le message que vous êtes accueillant et prêt à aider.

Pièges à éviter lors de la communication non verbale

ATTENTION ⚠️

Comprendre et utiliser efficacement la communication non verbale n’est pas toujours aisé. Il faut du temps et de la pratique pour peaufiner ces compétences. Poursuivez votre lecture pour connaître certaines erreurs communes que vous pourriez commettre et comment les éviter.

1. Ne pas tenir compte du contexte

Il est essentiel de prendre en compte le contexte lors de l’interprétation des signaux non verbaux. Par exemple, si quelqu’un croise les bras, cela peut indiquer qu’il est fermé ou défensif. Cependant, il se peut aussi qu’il ait simplement froid. Veillez donc à ne pas tirer de conclusions hâtives basées uniquement sur un geste particulier.

2. Ignorer la congruence

Il s’agit de l’accord entre le langage verbal et non verbal. Si une personne dit qu’elle est d’accord avec vous, mais qu’elle a le sourcils froncés et les bras croisés, il se peut qu’elle ne vous dit pas toute la vérité. Cherchez toujours la congruence entre les mots et les gestes.

3. Sous-estimer l’importance du contact visuel

Le contact visuel est l’un des aspects les plus importants de la communication non verbale. S’il est évité, cela peut être perçu comme de l’insécurité, du désintérêt ou un manque de confiance. À l’inverse, un contact visuel constant et sans clignement peut être perçu comme intimidant ou agressif.

4. Saisir les gestes isolés

Il est important de ne pas accorder trop de poids à un seul geste ou expression non verbale. Considérez l’ensemble des signaux non verbaux que vous recevez d’une personne et analyser le tout dans le contexte.

5. Ne pas respecter la bulle personnelle

Le respect de l’espace personnel de chaque individu est crucial. S’approcher trop près peut mettre l’autre personne mal à l’aise, entravant ainsi la communication. Veillez à maintenir une distance raisonnable lors des interactions.

6. Négliger l’importance des expressions faciales

Les expressions faciales sont très révélatrices de nos émotions et sentiments. Un sourire forcé, par exemple, peut trahir une véritable inquiétude ou frustration. Faites attention à ces détails pour comprendre réellement ce que l’autre personne ressent.

7. Oublier que le langage corporel est culturel

Il est important de comprendre que le langage du corps est influencé par la culture. Ce qui est acceptable ou courant dans une culture peut avoir une signification totalement différente dans une autre. Veillez donc à prendre en compte le contexte culturel lorsque vous interprétez la communication non verbale.

La maîtrise de la communication non verbale demande de la pratique. En évitant ces pièges, vous pouvez améliorer vos compétences et devenir plus efficace dans vos interactions avec les autres.

Se former à la communication non verbale

Renforcer ses compétences en matière de communication non verbale est parfaitement accessible à chacun. Des ressources éducatives variées existent pour ceux qui sont prêts à investir du temps et de l’énergie pour apprendre. Rappelons cependant que l’apprentissage de la communication non verbale requiert une approche pratique. Plus on observe et pratique, plus on devient doué.

Les livres

Il existe une multitude de livres sur le sujet qui peuvent fournir une base solide pour comprendre la communication non verbale. Qu’il s’agisse d’ouvrages de psychologie, de guides pratiques ou de recherches universitaires, les livres restent une ressource précieuse pour se former.

La formation en ligne

Avec la recrudescence des cours en ligne, il est désormais possible de se former à son propre rythme depuis chez soi. Certaines plateformes éducatives en ligne proposent des cours dédiés à la communication non verbale, animés par des experts dans le domaine.

Les séminaires et ateliers

Peu de choses peuvent se substituer à l’apprentissage en personne. Les séminaires et ateliers de formation sont d’excellents espaces pour apprendre et pratiquer la communication non verbale. Guidé par des professionnels, vous pouvez explorer des techniques spécifiques, recevoir des feedbacks en temps réel et échanger avec d’autres personnes intéressées par le même sujet.

La formation continue

Pour ceux qui souhaitent approfondir leurs connaissances et leurs compétences, des formations professionnelles en communication non verbale sont proposées par certaines institutions. Ces formations peuvent être spécifiquement orientées vers des professions comme les ressources humaines, le coaching, le consulting ou le leadership.

En somme, quels que soient votre niveau de compétence actuel et vos objectifs, une multitude d’options est disponible pour vous aider à améliorer votre compréhension et votre maîtrise de la communication non verbale.

9 – Origines et histoire de la Communication Non Verbale

Insaisissable mais pourtant bien réelle, partout autour de nous mais souvent ignorée, fascinante de complexité, la communication non verbale a suscité la curiosité des chercheurs et scientifiques depuis des décennies. L’histoire de la communication non verbale est intimement liée à la naturologie, philosophie, psychologie, sociologie et même à l’anthropologie.

Les recherchent sur la communication non verbale ont réellement pris leur essor dans les années 1950, avec les travaux de chercheurs tels que Edward T. Hall et Ray Birdwhistell. Ces derniers ont étudié les comportements humains et animaux pour découvrir que la majorité de la communication est non verbale.

Edward T. Hall et la proxémie

Edward T. Hall, un anthropologue culturel, a mis en évidence le concept de “proxémie”, qui est l’étude de la perception et de l’utilisation de l’espace par les personnes dans la communication. Selon Hall, la distance entre les interlocuteurs reflète leurs relations et sentiments.

Ray Birdwhistell et la kinésique

Ray Birdwhistell, à son tour, a introduit le terme “kinésique” pour décrire l’ensemble des mouvements du corps et des gestes dans la communication non verbale. Il a affirmé que chaque geste équivaut à un “mot” qui fait partie d’un discours plus large.

Par la suite, de nombreux autres chercheurs ont apporté leur contribution au monde complexe de la communication non verbale. Parmi eux, le psychologue Paul Ekman a développé une taxonomie de la communication faciale et a prouvé que certains expressions du visage sont universelles à toutes les cultures.

Au fil du temps, la communication non verbale a gagné en importance non seulement dans les interactions quotidiennes, mais aussi dans des domaines tels que le recrutement, la négociation, la thérapie et même la politique. Aujourd’hui encore, elle continue de nous fasciner et de faire l’objet de nombreuses études, car comprendre le langage du corps, c’est comme détenir une clé pour déchiffrer les pensées et sentiments des autres.

Avis sur la communication non verbale

Les perceptions autour de la communication non verbale sont variées, mais la plupart s’accordent sur son importance cruciale dans nos interactions quotidiennes.

De nombreuses personnes considèrent que l’étude de la communication non verbale est une nécessité pour améliorer nos interactions sociales, notre vie professionnelle et nos rapports familiaux. Les professeurs, les coachs et les travailleurs sociaux, en particulier, trouvent souvent que c’est une compétence inestimable dans leur travail quotidien.

Pour de nombreux chercheurs, la communication non verbale est une partie intégrante de notre évolution en tant qu’espèce sociale. Selon eux, savoir décoder les signaux non verbaux peut aider à nous protéger, à faciliter la collaboration et à renforcer les liens sociaux.

Cependant, certains sont plus sceptiques. Ils avancent que, bien que la communication non verbale soit importante, elle n’est pas infaillible. Par exemple, un geste ou une expression faciale peuvent être interprétés différemment selon les cultures ou les individus.

Nous dirions que la communication non verbale n’est pas une science exacte, mais une compétence que nous devrions tous chercher à améliorer pour mieux comprendre les autres et nous faire comprendre. D’un point de vue pragmatique, il est bénéfique d’en connaître les fondamentaux pour décoder ce que les mots n’expriment pas toujours.

Sujets connexes : explorer au-delà de la communication non verbale

Dans votre quête pour comprendre et maîtriser la communication non verbale, vous pouvez également être intéressé par l’exploration de quelques concepts et méthodes liés qui peuvent enrichir votre compréhension de la communication interpersonnelle. Chaque sujet a un rôle apparent ou caché en matière de communication non verbale.

L’Intelligence Emotionnelle

L’intelligence émotionnelle est la capacité d’identifier, comprendre et gérer nos propres émotions et celles des autres. C’est un sujet tendrement lié à la communication non verbale, car une grande partie de nos émotions sont exprimées à travers le langage corporel. Comprendre la communication non verbale peut vous aider à développer votre intelligence émotionnelle, et vice versa.

Le Langage Paraverbal

Le langage paraverbal fait référence à la façon dont nous disons les choses plutôt qu’à ce que nous disons réellement. Comprendre l’intonation, la tonalité et le rythme de la voix peut être aussi informatif que le langage du corps. Étudier le langage paraverbal comme complément à la communication non verbale peut améliorer significativement votre compréhension de la communication interpersonnelle.

La PNL (Programmation Neuro Linguistique)

Fonctionnant de pair avec la communication non verbale, la PNL étudie comment nous interagissons avec le monde à travers nos sens et notre langage. L’une des techniques de la PNL, le “repérage des accès oculaires”, peut être particulièrement utile pour l’interprétation des mouvements des yeux en tant que partie de la communication non verbale.

La Microexpression

Les microexpressions, définies par des mouvements faciaux brèves, souvent involontaires, révèlent les émotions d’une personne, même lorsqu’elle tente de les cacher. Comme la communication non verbale, la compréhension des microexpressions peut être un outil clé dans la détection de mensonges ou de dissimulations d’émotions.

Même si la communication non verbale est un aspect primordial de la communication, il convient de ne pas la voir comme une méthode isolée, mais comme un des nombreux éléments qui composent une communication efficace. La maîtrise de ces sujets connexes peut vous aider à devenir un communicateur plus averti et influent.

PS : Si vous voulez aller plus loin dans la maîtrise de la communication non verbale et son impact sur votre vie quotidienne, jetez un œil à notre “Plan d’Action Personnalisé“. Notre équipe d’experts peut vous aider à développer cet axe de votre vie pour devenir un véritable maître de la communication.

Sommaire

Découvrez, apprenez... Avancez !