Relations SocialesRéseaux sociaux et Vie digitaleComment limiter les notifications et déconcentrations : Guide Pas-à-Pas

Comment limiter les notifications et déconcentrations : Guide Pas-à-Pas

L’ère du numérique a apporté de nombreuses facilités à notre quotidien, mais également des distractions incessantes sous forme de notifications. Emails, messages, réseaux sociaux… nos appareils ne cessent de solliciter notre attention, nous forçant à sauter d’une tâche à une autre sans pouvoir nous concentrer pleinement. Cet environnement hyper stimulant peut avoir un impact négatif sur notre productivité et notre bien-être mental. D’où la nécessité d’apprendre à limiter les notifications et à gérer intelligemment les sollicitations numériques.

ENVIE DE PASSER A L'ACTION ?
Si vous cherchez un plan d’action personnalisé pour mieux gérer votre temps et votre attention face à la déconcentration numérique, notre service unique de “Plan d’Action Personnalisé” pourrait être la solution idéale pour vous aider à aller plus loin.

Préparation

Déclencher le processus de limitation des notifications nécessite certains outils et une configuration spécifique de votre environnement numérique. Voici ce dont vous aurez besoin :

Outils et ressources nécessaires

  • Votre Smartphone : C’est la première source de notifications et de distractions. En effet, les applications mobiles sont conçues pour vous informer en temps réel de tout ce qu’elles jugent pertinent. Avoir votre téléphone à portée de main est donc essentiel pour ce processus.
  • Un ordinateur : Certains services que vous utilisez peuvent gérer leurs notifications plus précisément sur leur site web plutôt que sur leurs applications mobiles.
  • Réseau Internet : Vous aurez besoin d’un accès Internet stable pour accéder aux paramètres des notifications à modifier sur les diverses plateformes et applications.

Mise en place

Avant de commencer à limiter les notifications, il est important de comprendre que le processus nécessite une auto-réflexion. Vous devez identifier les notifications qui sont réellement importantes pour vous. Vous devez donc définir des priorités en fonction de votre style de vie et de vos préférences personnelles.

De plus, vous devez préparer un plan pour gérer les distractions. Cela peut impliquer l’établissement de plages horaires pendant lesquelles vous autorisez certaines notifications ou la sélection d’un mode silencieux pendant d’autres périodes de la journée.

Passez en revue toutes les applications installées sur votre smartphone. Pensez à celles qui vous tendent vraiment à générer des distractions. Soyez conscient de vos habitudes de consommation numérique et identifiez sincèrement l’impact des notifications sur votre concentration et votre productivité.

Préparez-vous à modifier les paramètres des notifications sur toutes vos applications. Chaque application a un processus de configuration différent, donc ne vous attendez pas à avoir une solution à taille unique. Cependant, vous pouvez commencer par les applications qui ont le plus d’impact sur votre concentration et enregistrer vos progrès au fur et à mesure.

Enfin, préparez-vous mentalement à l’idée que le processus de limitation des notifications peut nécessiter quelques ajustements. Il peut être nécessaire de faire des essais et des erreurs pour trouver le bon équilibre.

Pas-à-Pas détaillé : Les étapes pour limiter les notifications

Les notifications sur nos appareils électroniques peuvent être une nuisance constante qui entrave notre capacité à nous concentrer. Suivez ces étapes pour réduire les distractions et augmenter votre productivité.

Étape 1 : Identifiez vos distractions majeures

Examinez votre routine quotidienne et faites une liste de sources de notifications qui interrompent souvent votre travail ou votre temps personnel. Cela peut inclure les notifications de messagerie, les notifications de vos applications préférées, les actualités, les réseaux sociaux, etc. Le but ici est de repérer ce qui perturbe le plus votre concentration.

Étape 2 : Classez vos applications et notifications

Créez deux catégories d’applications sur votre téléphone ou votre ordinateur : “Urgent” et “Non-Urgent”. Les applications “Urgentes” comprennent celles dont vous avez besoin pour le travail ou d’autres tâches importantes, tandis que les applications “Non-Urgentes” sont celles dont les notifications peuvent être consultées à un moment plus opportun.

Étape 3 : Modifiez les paramètres des notifications

Après avoir classé vos applications, accédez aux paramètres de vos appareils électroniques. Vous pouvez faire cela sur un iPhone en allant dans Paramètres > Notifications. Sur un Android, vous pouvez accéder à ces paramètres dans Paramètres > Apps & notifications.

Dans ce menu, vous aurez la possibilité de régler les notifications pour chaque application individuelle. Pour les applications “non urgentes”, désactivez les notifications ou choisissez de les afficher en silence. Pour les applications “urgentes”, vous pouvez choisir de recibler les notifications avec un son ou une vibration.

Étape 4 : Mettez en place des plages horaires dédiées

Considérez la possibilité de définir des plages horaires spécifiques pendant lesquelles vous autorisez les notifications. Vous pouvez faire cela en utilisant la fonction “Ne pas déranger” sur votre téléphone portable ou “Horaire des notifications” sur Android.

Conseil: Si vous effectuez un travail de concentration, vous pouvez également configurer des intervalles de travail sans interruption, appelés méthode Pomodoro, où vous travaillez pendant 25 minutes et prenez une pause de 5 minutes. C’est une excellente façon de rester concentré tout en prenant le temps de consulter vos notifications pendant les pauses.

4 – Vérification

Après avoir mis en place et exécuté les étapes pour limiter vos notifications, il est crucial de vérifier l’efficacité de ces modifications.

Comment savoir si c’est réussi ?

Si vos efforts pour réduire les notifications ont été réussis, vous devriez :

  • Constater une baisse sensible du nombre notifications
  • Avoir plus de temps pour vous concentrer sur vos tâches importantes

Une vérification fréquente (hebdomadaire ou mensuelle), pour mesurer le nombre de notifications que vous recevez, peut être utile pour vérifier si vos efforts portent leurs fruits.

Que faire si …

Il est normal de rencontrer quelques défis en cours de route, ne vous inquiétez pas, voici comment y faire face :

Que faire si vous avez encore trop de notifications ? Réexaminez les paramètres de vos applications et vérifiez si vous n’avez pas laissé passer certaines sources bruyantes. Vous devrez peut-être prendre des mesures plus radicales pour certaines applications ou contacts.

Que faire si vous avez raté des notifications importantes ? Assurez-vous d’avoir correctement paramétré vos exceptions. Il est important de privilégier les notifications qui ont une importance pour votre travail ou relations personnelles.

Optimisation

Maintenant que vous maîtrisez la technique pour limiter les notifications, passons à l’étape suivante pour approfondir le contrôle de votre environnement numérique.

1. Créer des périodes “sans interruption”

Une fois que vous avez pris le contrôle de vos notifications, amenez le concept de gestion des perturbations au niveau supérieur en bloquant des périodes spécifiques dans votre journée où vous n’autorisez aucune notification. Cela pourrait être pendant la première heure de votre journée, ou pendant une période de deux heures dédiée au travail intensif. Pendant ces moments, mettez votre téléphone sur “ne pas déranger” ou éteignez simplement les notifications.

2. Réorganisez vos applications

Une autre façon de réduire la tentation de vérifier constamment votre téléphone est de réorganiser vos applications. Placez les applications à forte notification (comme les médias sociaux ou les applications d’information) dans un dossier sur la deuxième page de votre écran d’accueil. De cette façon, elles ne sont pas immédiatement visibles lorsque vous déverrouillez votre téléphone.

3. Utilisez une application de suivi du temps

RescueTime est un excellent outil pour suivre combien de temps vous passez sur différentes applications et sites web. Cela peut vous aider à identifier où vous gaspillez du temps, et donc à l’optimiser.

4. Désactivez les notifications par email

La plupart des applications envoient également des notifications par email pour vous rappeler de les vérifier. Ces emails sont généralement inutiles et peuvent rapidement encombrer votre boîte de réception. Allez dans les paramètres de chaque application et désactivez l’option “notifications par email”.

Entretien et suivi

Maintenir votre espace de travail numérique exempt de distractions demande un peu d’attention régulière. Comme pour tout bon système de gestion, vous devez vous assurer que vos paramètres restent optimaux et adaptés à vos besoins actuels.

Revue régulière des paramètres de notification

Tous les 3 à 6 mois, revoyez vos paramètres de notification. Les applications et sites web peuvent mettre à jour leurs fonctionnalités, y compris leurs notifications. Il se peut aussi que vos priorités aient changé. Alors, prenez le temps de vérifier si vos paramètres actuels vous conviennent toujours.

Déconnexion

Vous devrez probablement ajouter de nouvelles applications ou sites web à votre routine de travail. Assurez-vous d’désactiver les notifications superflues dès que vous commencez à utiliser une nouvelle application. Ne permettez à une application de vous envoyer des notifications que si cela est vraiment nécessaire.

Garder un œil sur la productivité

Faites une auto-évaluation de temps en temps. Si vous vous sentez encore dépassé par trop d’informations, vous devrez peut-être prendre d’autres mesures pour limiter votre exposition. Par exemple, vous pouvez envisager de réduire le nombre d’heures que vous passez à utiliser les médias sociaux ou à vérifier vos e-mails.

Continuer à apprendre et à s’ajuster

N’oubliez pas que ce n’est pas parce que vous avez mis en place un système que vous devez le maintenir exactement comme il est. Ajustez votre méthode en fonction de vos besoins qui évoluent avec le temps.

Faire une pause

Et surtout, prenez le temps de décrocher et de vous déconnecter. Faire une pause sans aucune notification ni distraction peut faire des merveilles pour votre concentration et votre productivité. C’est également un excellent moyen d’éviter le burn-out.

Récapitulatif rapide

A RETENIR

Voici un résumé abrégé des étapes principales pour réussir à limiter les notifications et réduire les distractions :

  • Identifiez vos sources de distraction : Examinez où proviennent la plupart de vos notifications. Cela peut être de votre courrier électronique, de vos applications de médias sociaux, de vos applications d’information, etc.
  • Définissez votre niveau de tolérance : Déterminez combien de notifications vous pouvez tolérer sans vous sentir submergé. Cela peut vous aider à cibler le nombre de notifications à limiter.
  • Configurez vos paramètres de notification : Allez dans les paramètres de chaque application et ajustez-les conformément à votre niveau de tolérance défini précédemment. Vous pouvez choisir de désactiver complètement certaines notifications ou de les limiter.
  • Faites des pauses déconnectées : Prévoyez des moments dans votre journée où vous pouvez vous couper complètement de toute notification. Cela vous offre une pause bien nécessaire.
  • Adaptez et optimisez : Avec le temps, ajustez les paramètres en fonction de ce qui fonctionne le mieux pour vous. Considérez ce qui a bien fonctionné et ce qui peut être mieux fait pour limiter les distractions.

Ce sont des directives générales que vous pouvez adapter à vos propres besoins et préférences. Rappelez-vous, l’objectif est d’améliorer votre gestion de temps et votre concentration, et non de vous couper complètement du monde extérieur.

Sujets connexes

Aux côtés de limiter les notifications, plusieurs autres aspects du développement personnel sont liés à la gestion du temps et à la concentration. Voici une liste de concepts et méthodes que vous pourriez trouver utiles :

  • Gestion du temps : comprendre comment et où vous dépensez votre temps, ainsi que l’importance de la hiérarchisation peut véritablement transformer votre productivité et éliminer le stress. Experts, livres et outils peuvent vous accompagner pour mieux organiser votre journée.
  • Méditation : la méditation peut aider à améliorer la concentration et à minimiser les distractions mentales. La pleine conscience, en particulier, est une forme de méditation qui aide à rester ancré dans le présent.
  • Techniques de concentration : des méthodes comme la technique Pomodoro peuvent aider à augmenter votre concentration sur de courtes périodes, augmentant ainsi votre productivité globale.
  • Gestion du stress : : apprendre à gérer le stress peut vous aider à mieux vous concentrer sur vos tâches sans être distrait par l’anxiété ou la tension.
  • Détoxification numérique : aussi connue sous le nom de “digital detox”, cette pratique consiste à passer du temps loin des appareils numériques, permettant à votre esprit de se “réinitialiser” et de réduire la dépendance à la technologie.

Chacun de ces sujets offre des approches et techniques différentes pour augmenter votre capacité à vous concentrer et à maximiser votre productivité. Explorer ces sujets vous donnera un éventail d’outils pour personnaliser votre approche de gestion du temps et de concentration.

PS : Si vous cherchez un plan d’action personnalisé pour mieux gérer votre temps et votre attention face à la déconcentration numérique, notre service unique de “Plan d’Action Personnalisé” pourrait être la solution idéale pour vous aider à aller plus loin.

Sommaire

Découvrez, apprenez... Avancez !