TravailBien-être au bureauPas-à-Pas pour instaurer une bonne ergonomie de travail

Pas-à-Pas pour instaurer une bonne ergonomie de travail

Que l’on travaille à domicile ou au bureau, la qualité de notre posture durant nos heures de travail a un impact significatif sur notre bien-être physique et mental. Une mauvaise posture, associée à un manque d’ergonomie, peut conduire à des troubles musculosquelettiques, du stress et une baisse de productivité. L’ergonomie de travail, c’est l’art de concevoir notre environnement de travail pour qu’il réponde le mieux possible à nos besoins physiologiques, nous assurant ainsi confort et efficacité. C’est donc essentiel pour préserver notre santé et notre performance professionnelle. Aujourd’hui, nous allons apprendre à instaurer une bonne ergonomie de travail, afin de nous aider à travailler de manière plus confortable et productive.

Préparation

Avant de commencer à optimiser votre environnement de travail, assurez-vous de disposer des ressources nécessaires pour instaurer une bonne ergonomie.

Outils et ressources nécessaires

  • Un bureau à la bonne hauteur. L’idéal est un bureau ajustable, mais si ce n’est pas possible, une table ou un bureau traditionnel feront l’affaire.
  • Une chaise ergonomique. Encore une fois, le meilleur choix serait une chaise de bureau ergonomique ajustable conçue pour maintenir votre colonne vertébrale dans une position neutre.
  • Un ordinateur ou écran à la bonne hauteur. La hauteur optimale est lorsque le dessus de l’écran est au niveau de vos yeux.
  • Un clavier et une souris ergonomiques, que vous pouvez utiliser sans tension ou contrainte.
  • Un tapis de souris avec support pour le poignet pour réduire la tension sur le poignet.

Avec ces outils, vous créez un environnement de travail qui minimise le stress physique et maximise le confort. En retour, cela peut aider à améliorer votre productivité et à réduire la fatigue, la tension et le risque de blessures liées à l’ergonomie.

Mise en place

Une fois que vous avez rassemblé vos outils, il est temps de configurer votre poste de travail. Voici quelques étapes de base pour vous aider à démarrer :

  • Positionnez votre chaise: Ajustez la chaise pour que vos pieds soient à plat sur le sol et que vos genoux soient à 90 degrés. Votre dos devrait être supporté par le dossier de la chaise.
  • Ajustez l’écran : Placez l’écran de manière à ce que le dessus de celui-ci soit au niveau de vos yeux. Assurez-vous que l’écran se trouve à une distance confortable, généralement à environ une longueur de bras.
  • Placez le clavier et la souris : Vos bras devraient être à un angle de 90 degrés lorsque vous utilisez le clavier et la souris. Assurez-vous que vos mains sont alignées avec ou légèrement en dessous de vos coudes.

Il faut noter que ces recommandations sont générales, chacun ayant sa propre morphologie. L’arrangement doit être confortable et vous pouvez ajuster selon vos besoins.

Pas-à-pas détaillé pour instaurer une bonne ergonomie de travail

 

Dans cette section, nous allons traverser ensemble chaque étape nécessaire pour instaurer une bonne ergonomie au travail.

Étape 1 : Ajustez votre chaise

 

La première étape concerne votre chaise. Elle doit être réglée afin que vos pieds touchent le sol ou un repose-pieds si nécessaire, vos bras doivent être parallèles au sol, et votre dos correctement soutenu par le dossier de la chaise. Ne sous-estimez pas l’importance d’un bon soutien lombaire – c’est essentiel pour prévenir les douleurs dorsales.

Astuce: Si votre chaise de bureau n’a pas de soutien lombaire intégré, envisagez d’ajouter un coussin ou un rouleau de soutien lombaire.

Étape 2 : Positionnez votre écran

 

Ensuite, il s’agit d’optimiser la position de votre écran. Il devrait être à une distance de bras et le haut de l’écran devrait être au niveau des yeux. Veillez à ce que l’écran soit perpendiculaire à une fenêtre pour éviter les reflets qui peuvent causer une fatigue oculaire.

Étape 3 : Organisez votre bureau

 

Maintenant, il est temps d’organiser votre espace de travail. Les articles que vous utilisez fréquemment (comme votre téléphone ou vos stylos) devraient être à portée de main pour éviter de vous étirer ou de vous tordre tout au long de la journée. Votre clavier devrait être directement devant vous à une distance confortable pour que vos épaules restent détendues.

Étape 4 : Prenez des pauses régulières

 

Enfin, n’oubliez pas l’importance des pauses. Il est important de se lever et de bouger régulièrement, idéalement toutes les 30 minutes. Cela peut être aussi simple que de se lever pour prendre un verre d’eau ou de faire quelques étirements pour relâcher la tension dans vos muscles.

Astuce: Si vous avez du mal à vous rappeler de prendre des pauses, envisagez d’utiliser une application de rappel ou mettez une alarme sur votre téléphone.

Vérification

Maintenant que vous avez mis en place votre espace de travail ergonomique, assurez-vous que tout est comme il se doit. Voici quelques contrôles à effectuer :

Comment savoir si c’est réussi ?

  • Confort physique : Vous devriez ressentir une amélioration notable dans votre confort physique. Les tensions et douleurs liées à une mauvaise posture devraient diminuer, voire disparaître.
  • Productivité : Un bon indicateur de succès est la productivité. Si votre espace de travail est bien organisé, vous devriez avoir une meilleure concentration et être plus efficace dans vos tâches.
  • Satisfaction : En fin de compte, votre sentiment général de bien-être et de satisfaction au travail devrait augmenter. Si vous vous sentez plus à l’aise et moins stressé dans votre environnement de travail, vous avez réussi.

Que faire si…

Parfois, il se peut que vous rencontriez des difficultés ou que vous ne vous sentiez pas à l’aise malgré les améliorations apportées. Voici quelques solutions :

  • Si vous ressentez toujours malgré tout de la douleur, consultez un professionnel de la santé. Il peut vous aider à ajuster votre poste de travail de manière plus spécifique à votre corps.
  • Si vous avez du mal à maintenir une bonne posture, envisagez d’investir dans des outils de soutien, comme un coussin lombaire ou un repose-pieds. Des pauses régulières pour bouger et étirer votre corps peuvent également aider.
  • Si vous ne voyez pas d’amélioration dans votre productivité, passez en revue tous les éléments de votre espace de travail pour voir si quelque chose d’autre doit être ajusté. Sont-ils à bonne hauteur ? A la bonne distance ? Assurez-vous d’avoir tout le nécessaire à portée de main pour éviter de vous pencher ou de vous étirer inutilement.

Optimisation

Une fois que vous avez amélioré votre posture de travail et réorganisé votre espace de travail, vous pouvez toujours aller plus loin pour optimiser votre ergonomie et améliorer encore plus votre confort et votre efficacité.

Intégrez des pauses actives

Adopter une bonne posture et avoir un bureau bien organisé, c’est bien, mais notre corps a aussi besoin de se mouvoir tout au long de la journée pour éviter les douleurs et les problèmes de santé liés à la sédentarité. Ainsi, il est recommandé de faire des pauses actives toutes les heures environ. Profitez de ces pauses pour vous lever, vous étirer, et même faire une courte marche si possible.

Investissez dans du matériel ergonomique

Si vous passez beaucoup de temps à votre bureau, il peut être intéressant d’investir dans du matériel ergonomique. Les sièges de bureau ergonomiques, les supports pour écran, les claviers et souris ergonomiques peuvent tous contribuer à améliorer votre posture et à réduire les risques de douleurs et de troubles musculo-squelettiques.

Évaluez et ajustez régulièrement votre configuration

Avec le temps, vos besoins et vos habitudes peuvent évoluer. Il est donc essentiel de réévaluer régulièrement votre posture et votre espace de travail pour vous assurer qu’ils conviennent toujours à vos besoins.

Expérimentez le travail debout

De plus en plus de personnes expérimentent le travail debout pour varier leur posture tout au long de la journée. Des études suggèrent que le travail debout peut avoir de nombreux bienfaits pour la santé, notamment en ce qui concerne la posture, la concentration et la prévention des troubles musculo-squelettiques. Vous pouvez soit ajouter un meuble haut pour votre ordinateur, soit investir dans un bureau convertible permettant le travail assis et debout.

Entretien et suivi

A RETENIR

Maintenir une bonne ergonomie de travail est un processus continu, pas une tâche ponctuelle. Voici quelques éléments à surveiller :

  • Posture: Vérifiez régulièrement que vous maintenez une posture correcte pendant de longues périodes. Si vous ressentez des douleurs dorsales ou cervicales, il est probable que votre posture a besoin d’être ajustée.
  • Position de l’équipement: Assurez-vous que votre équipement reste en place. Si vous constatez que vous devez vous pencher ou vous contorsionner pour l’utiliser, il est temps de le repositionner convenablement.
  • Pauses: Respectez le temps consacré aux pauses. Le corps a besoin de bouger et de changer de position régulièrement.

Rappelez-vous, les habitudes prennent du temps à s’installer. Ne soyez pas trop dur avec vous-même si vous vous surprenez à retomber dans de vieux schémas. L’important est de le reconnaître et de vous réajuster.

7 – Récapitulatif rapide

Pour vous aider à vous rappeler facilement les étapes pour instaurer une bonne ergonomie de travail, voici un bref résumé:

  • Préparation : Rassemblez les outils nécessaires et préparez l’espace de travail.
  • Étape 1 : Choisissez un siège ergonomique réglable et positionnez-le correctement.
  • Étape 2 : Ajustez la hauteur et l’orientation de votre bureau.
  • Étape 3 : Disposez judicieusement votre écran, clavier et souris pour minimiser les tensions.
  • Étape 4 : Optimisez l’éclairage pour prévenir la fatigue oculaire.
  • Étape 5 : Favorisez la prise de pauses régulières et le mouvement durant la journée.
  • Vérification : Assurez-vous régulièrement que votre environnement est toujours bien aligné avec ces principes d’ergonomie.
  • Optimisation : Prenez en compte les spécificités de votre travail et votre corps pour apporter des améliorations.
  • Entretien et suivi : Pensez à vérifier périodiquement votre posture et l’agencement de votre poste de travail.

Gardez à l’esprit que l’ergonomie n’est pas un processus unique, mais plutôt une évolution continue pour adapter votre environnement à votre bien-être et votre efficacité.

Sujets connexes

Il y a plusieurs autres concepts ou pratiques qui sont en étroite relation avec l’ergonomie de travail et qui pourraient vous aider à optimiser davantage votre bien-être et votre productivité au travail. Voici quelques-uns que nous recommandons d’explorer :

  • Gestion du temps : Maintenir une bonne ergonomie de travail au quotidien passe également par une gestion efficace de votre emploi du temps. Cela vous permet de contrôler votre rythme de travail et de bien alterner périodes de concentration intense et temps de repos.
  • Mindfulness : La pleine conscience peut aider à atténuer les effets néfastes du stress et de l’anxiété qui se manifestent souvent physiquement et peuvent perturber votre ergonomie de travail. De plus, le mindfulness peut vous aider à être plus conscients de votre posture et de vos mouvements au quotidien.
  • Exercice physique régulier : L’activité physique est un excellent moyen de combattre les effets d’une posture ou d’un mouvement répétitif malsain sur le long terme. Faire de l’exercice contribue aussi à renforcer les muscles qui soutiennent une bonne posture de travail.
  • Nutrition : Une bonne nutrition est essentielle pour vous aider à rester en forme et en bonne santé, capables de soutenir une longue journée de travail sans fatiguer. Considérer votre nutrition peut être un bon complément à vos efforts pour maintenir une bonne ergonomie de travail.

PS : Envie d'aller enfin vers votre meilleure vie ? Jetez un coup d'oeil à notre masterclass "Tracez votre plan de vie vers le succès"

Sommaire

Découvrez, apprenez... Avancez !