TravailCommunication et Synergie au travailDu Conflit à la Collaboration : L'histoire de Karim

Du Conflit à la Collaboration : L’histoire de Karim

UPmy.life : Bonjour Karim, Merci de nous accorder cette interview. Pourriez-vous tout d’abord vous présenter à nos lecteurs?

Karim : Bonjour, je m’appelle Karim. Je suis ingénieur de formation. Après avoir travaillé dans plusieurs entreprises technologiques, j’ai décidé de me lancer en tant qu’entrepreneur. Depuis, je travaille en tant que consultant indépendant, aidant les entreprises à optimiser leurs processus et à gérer des projets complexes. Dans ma vie personnelle, je suis père de deux enfants et je vit à Marseille.

UPmy.life : Pourquoi est-ce que l’histoire que vous allez nous raconter aujourd’hui est significative pour vous, Karim?

Karim : L’histoire que je vais vous raconter est probablement l’une des plus grandes leçons de ma vie. Elle concerne un moment où j’étais confronté à un conflit majeur dans un projet sur lequel je travaillais. J’étais pris dans une situation délicate qui m’a vraiment poussé à bout. J’ai dû faire face à mes peurs, changer ma façon de penser et apprendre à collaborer au lieu de me battre. C’était un tournant majeur pour moi, tant sur le plan professionnel que personnel.

UPmy.life : Quels étaient le contexte et le challenge auquel vous faisiez face?

Karim : Je travaillais sur un gros projet pour un client. Les enjeux étaient très élevés et la pression intense. Des désaccords étaient apparus au sein de l’équipe sur la façon de procéder, ce qui a provoqué une tension et des conflits. Je me suis retrouvé au milieu de tout ça, essayant de faire avancer les choses. Cependant, plus les choses avançaient, plus le conflit devenait intense. Il a atteint un point où il a vraiment commencé à affecter le projet et même ma santé.

UPmy.life : Pouvez-vous nous en dire plus sur le début de cette situation?

Karim : Oui, bien sûr. Le projet sur lequel je travaillais était vraiment stimulant. Il a vraiment poussé les limites de ce que nous pensions possible. D’une certaine manière, c’était précisément cela qui a créé les tensions. Nous étions une équipe de personnes vraiment compétentes et ambitieuses, qui avaient toutes des idées différentes sur la façon d’atteindre nos objectifs. J’étais responsable de la résolution des conflits et de l’élaboration d’un consensus, mais je n’y parvenais pas. Au fur et à mesure des impasses, les discussions se sont transformées en disputes et en confrontation.

UPmy.life : Comment avez-vous vécu cette phase de tension croissante ?

Karim : Je dois dire, c’était vraiment difficile. Je me sentais prisonnier de cette situation tendue. Il était évident que le conflit affectait notre productivité et les relations au sein de l’équipe. Malgré tous mes efforts pour appliquer différents styles de gestion de conflits, je n’ai pas réussi à apaiser la situation. Pire encore, je suis moi-même devenu l’un des acteurs des conflits. C’était vraiment difficile à gérer et cela a commencé à affecter ma santé mentale et physique.

UPmy.life : Quels étaient les enjeux à ce moment-là ? Qu’est-ce qui vous a empêché de simplement quitter et de laisser le projet ?

Karim : Il y avait plusieurs enjeux concrets. Tout d’abord, je me sentais responsable du projet et des membres de mon équipe. Il y avait aussi la responsabilité financière envers le client. De plus, j’étais conscient qu’un échec pourrait sérieusement nuire à ma réputation professionnelle. En même temps, je tiens à souligner que ce n’était pas seulement une question d’enjeux et de pressions externes. Malgré toutes les difficultés, j’étais personnellement investi dans le projet et j’avais vraiment à cœur de le mener à bien.

UPmy.life : Un tel contexte est certainement difficile à gérer. Y a-t-il eu un moment particulier qui a marqué le début d’un changement dans votre approche?

Karim : Oui, en effet. Au-delà de la détérioration progressif de la situation, l’élément déclencheur a été une remarque d’une collègue. Elle a mentionné lors d’une réunion comment mon attitude était devenue agressive et que je faisais plus partie du problème que de la solution. Je dois dire que cela a été un véritable choc pour moi. J’avais toujours considéré que je cherchais à résoudre le conflit, jamais en être à l’origine.

UPmy.life : Comment avez-vous réagi à cette confrontation, Karim?

Karim : J’étais d’abord en colère, je l’avoue. J’ai ressenti cette remarque comme une attaque personnelle. Mais après y avoir beaucoup réfléchi, j’ai commencé à comprendre qu’il y avait beaucoup de vérité dans ce qu’elle avait dit. Elle a simplement mis en évidence quelque chose que j’avais refusé de voir. C’est à ce moment-là que j’ai réalisé que je devais changer d’approche.

UPmy.life : Pourriez-vous nous en dire plus sur cette motivation à changer, votre réaction face à ce constat douloureux?

Karim : C’était vraiment difficile d’admettre qu’une grande partie du problème venait de moi. Cela m’a poussé à un examen de conscience. Je ne pouvais pas laisser cette situation continuer à empirer. J’ai donc décidé de changer mes comportements et de matérialiser cette volonté de changer en recherchant activement des outils et des techniques pour mieux gérer le conflit sur le lieu de travail.

UPmy.life : Qu’est-ce qui vous a poussé à passer des tensions à la collaboration en sachant à quel point la situation était tendue?

Karim : Je voulais transformer la situation. Je ne voulais pas continuer à être une partie du problème, je voulais être une partie de la solution. De plus, j’étais convaincu que la seule façon de mener le projet à bien était de changer l’atmosphère de conflit en une atmosphère de collaboration. Finalement, cette motivation de vouloir améliorer les choses a été cruciale pour déclencher ce changement.

UPmy.life : Une fois que vous avez pris cette décision de changement, comment avez-vous commencé à mettre en place cette nouvelle approche et quelle a été votre méthodologie ?

Karim : Pour commencer, j’ai fait beaucoup de recherches sur les méthodes de gestion et de résolution des conflits. J’ai lu des ouvrages, suivi des formations et j’ai même consulté un coach. J’ai réalisé à quel point il est important de maintenir une communication ouverte et honnête dans les situations de conflit, et j’ai pris conscience de certaines de mes attitudes qui contribuaient à alimenter la tension plutôt qu’à la dissiper.

UPmy.life : Quels outils spécifiques avez-vous découvert et appliqué pour changer le cours des choses ?

Karim : J’ai appris plusieurs techniques pour gérer les conflits. L’une d’entre elles était l’écoute active. Cela signifiait prendre le temps d’écouter réellement ce que les autres avaient à dire, sans interrompre ou chercher à imposer mon point de vue. Un autre outil était l’assertivité, qui consiste à exprimer clairement et calmement mes besoins et sentiments sans agresser ou minimiser ceux des autres. J’ai également commencé à utiliser des techniques de médiation pour aider à résoudre les désaccords au sein de l’équipe.

UPmy.life : Quels défis avez-vous rencontrés en essayant d’appliquer ces nouvelles méthodes ?

Karim : Bien sûr, ce n’était pas facile. Changer les habitudes, surtout celles qui sont enracinées dans nos comportements, est un défi. Au début, j’ai rencontré une certaine résistance, à la fois de ma part et de celle des membres de l’équipe. Il y avait aussi des moments où j’étais tenté de concentrer mes efforts ailleurs, car l’application de ces nouvelles méthodes prenait du temps. Mais je savais qu’il était important de rester concentré et de continuer à faire des efforts malgré ces difficultés.

UPmy.life : Avez-vous reçu du soutien pendant cette phase de transition? Comment avez-vous géré les commentaires de vos collègues?

Karim : Une fois que j’ai commencé à changer ma manière de faire, certaines personnes ont remarqué et ont apporté leur soutien, ce qui m’a beaucoup aidé. Cependant, il y a aussi eu des commentaires négatifs, certains ont même ridiculisé mes tentatives. Mais au lieu de me décourager, j’ai utilisé ces commentaires comme des opportunités d’apprendre. J’écoutais et prenais note de ce qu’ils avaient à dire, et je cherchais des moyens de m’améliorer basés sur ces commentaires.

UPmy.life : Vous avez mentionné avoir surmonté certains défis et appliqué de nouvelles techniques. Pouvez-vous nous dire comment ces changements ont eu un impact sur vous et sur l’équipe?

Karim : Bien sûr. Dès que j’ai commencé à intégrer ces nouvelles techniques, j’ai remarqué qu’elles avaient un impact immédiat sur moi et l’équipe. D’une part, ma propre attitude et ma façon de gérer les conflits se sont transformées. J’étais devenu plus patient, plus attentif aux autres et j’ai développé une meilleure compréhension de leurs points de vue. D’autre part, l’ambiance au sein de l’équipe a également commencé à changer. Les membres de l’équipe ont commencé à se sentir plus écoutés et validés, ce qui a entraîné une diminution notable des tensions.

UPmy.life : Avez-vous perçu des améliorations concrètes sur le projet après l’instauration de ces changements?

Karim : Oui absolument. Le projet a commencé à avancer à un rythme beaucoup plus rapide une fois que les conflits ont été maîtrisés. Les idées coexistaient plus harmonieusement et l’efficacité de l’équipe a augmenté de manière significative. Nous avons respecté nos délais et fourni un travail de haute qualité, ce qui a suscité la satisfaction de notre client. Cela a été un grand soulagement pour moi et toute l’équipe.

UPmy.life : Quels ont été vos plus grands moments de triomphe lors de ce processus de transformation?

Karim : L’une de mes plus grandes victoires a été de voir comment l’atmosphère au sein de l’équipe a changé. De l’hostilité, nous sommes passés à une coopération mutuelle. Ce n’était pas parfait, mais c’était un énorme pas en avant. Également, sur un plan plus personnel, une vrai victoire a été de constater que je pouvais gérer efficacement les conflits, c’est-à-dire sans m’épuiser ni mettre ma santé en danger. Enfin, la satisfaction du client à la livraison du projet, qui a dépassé ses attentes, a été un autre moment de triomphe mémorable.

UPmy.life : Comment ces réussites ont-elles influencé votre perception du conflit et de la collaboration?

Karim : Elles m’ont fait réaliser qu’il est possible de transformer un conflit en une opportunité de croissance et de collaboration. J’ai appris que la clé réside dans l’écoute, la communication et un vrai respect des points de vue des autres. Cette expérience m’a également montré que je suis capable de résoudre les conflits et de mener une équipe, même en temps de crise. Cela a renforcé mon estime de moi et ma confiance dans mes capacités.

UPmy.life : Compte tenu de votre expérience, quel conseil donneriez-vous à quelqu’un qui se trouve dans une situation similaire à celle que vous avez vécue à l’origine ?

Karim : Tout d’abord, je dirais que chaque conflit, aussi complexe soit-il, est une opportunité de croissance. Il est important d’apprécier ces moments difficiles et de les voir comme des chances d’apprendre et de s’améliorer. Ensuite, je recommanderais vivement d’investir du temps et des efforts dans l’apprentissage et la pratique des compétences de résolution de conflits et de communication. Des techniques comme l’écoute active et l’assertivité peuvent faire une grande différence dans la façon dont vous gérez les désaccords et les tensions.

UPmy.life : Quand vous repensez à votre histoire, y a-t-il des choses que vous auriez aimé savoir avant de vous retrouver face à ce défi ?

Karim : Sûrement. J’aurais aimé comprendre plus tôt combien il est crucial d’adopter une attitude ouverte et d’écoute en cas de conflit. Je pensais autrefois que le passage en force et la persévérance étaient les seules solutions pour surmonter les blocages. Mais j’ai appris depuis qu’il est souvent bien plus productif d’écouter les autres, d’essayer de comprendre leurs perspectives et de chercher des solutions mutuellement bénéfiques. C’est plus facile à dire qu’à faire, mais cela vaut vraiment la peine.

UPmy.life : Avez-vous des tactiques spécifiques à recommander pour pratiquer le dialogue et la résolution de conflits dans un contexte professionnel ?

Karim : Oui, certainement. Premièrement, il est essentiel de rester calme et centré lors d’une discussion, même si elle devient intense. Cela vous permet d’écouter et de penser clairement. Deuxièmement, je ne peux pas énoncer assez l’importance de l’écoute active. Cela signifie non seulement entendre les paroles de l’autre personne, mais aussi tenter de comprendre ses sentiments et son point de vue. Enfin, je recommanderais de chercher à construire plutôt qu’à gagner. Approchez chaque conflit avec l’idée de trouver une solution qui bénéficie à tous, plutôt que d’essayer de prouver que vous avez raison.

UPmy.life : Quelles sont les principales leçons que vous tirez de cette expérience et que vous aimeriez partager avec nos lecteurs ?

Karim : Je dirais que la leçon la plus importante que j’ai apprise est que le conflit n’est pas nécessairement une mauvaise chose. Il peut être une opportunité d’apprendre, de grandir et peut mener à des résultats encore meilleurs si vous savez comment le gérer. Ensuite, l’importance de l’écoute et de la communication ne peut être sous-estimée. Ces deux éléments peuvent faire la différence entre une situation dramatique et une résolution pacifique. Enfin, ne prenez jamais les choses personnellement. C’est l’erreur que j’ai faite au début et cela a ajouté un niveau de stress inutile. Les conflits sont souvent liés à des problèmes ou des situations, pas à vous personnellement. Garder ceci à l’esprit vous aidera à rester constructif et concentré sur la résolution du problème.

UPmy.life : Après cette transformation significative, quels sont vos projets futurs? Comment envisagez-vous d’appliquer les leçons que vous avez tirées de cette expérience?

Karim : Mon objectif principal est de continuer à évoluer en tant que leader. Je souhaite constamment apprendre, grandir et me perfectionner. Grâce à cette expérience, j’ai constaté l’impact significatif que des compétences solides en matière de gestion des conflits peuvent avoir sur une équipe et un projet. Je compte donc continuer à améliorer ces compétences.

UPmy.life : Avez-vous d’autres projets en lien avec le conflit et la collaboration?

Karim : Absolument. J’ai commencé à donner des conférences internes dans mon entreprise sur la gestion des conflits et la collaboration. Mon but est de partager ce que j’ai appris pour aider mes collègues à mieux naviguer ce genre de situations. De plus, je projette de m’impliquer dans des organisations à but non lucratif qui promeuvent la médiation et la résolution pacifique des conflits.

UPmy.life : Comment prévoyez-vous d’intégrer vos nouvelles compétences dans votre carrière et dans vos futurs projets?

Karim : L’une des choses que j’ai réalisées à travers cette expérience est que les compétences en gestion du conflit sont fondamentales, quel que soit le poste ou le niveau de carrière. Que vous soyez un nouveau recrue ou un cadre supérieur, la capacité à gérer efficacement les conflits fait une grande différence. Je prévois donc d’intégrer ces compétences dans toutes les facettes de mon travail, qu’il s’agisse de diriger une équipe, de mener un projet ou de négocier un contrat.

UPmy.life : Comment envisagez-vous l’évolution de vos interactions avec les équipes dans le futur?

Karim : J’espère que mon expérience me permettra d’être plus à l’écoute et plus attentif à la dynamique de l’équipe. Je tiens à créer un environnement où tout le monde se sent écouté et respecté, même en cas de désaccord. En fin de compte, je souhaite que le respect et la collaboration soient des éléments fondamentaux de toutes mes interactions avec les équipes à l’avenir.

UPmy.life : Avec le recul, comment percevez-vous cette expérience de conflit, transformation et collaboration?

Karim : Cette expérience a été l’une des plus difficiles, mais aussi l’une des plus enrichissantes de ma vie professionnelle. Elle m’a appris l’importance de l’écoute, de la compréhension et de la recherche de solutions qui valorisent toutes les voix dans une équipe. Bien que le conflit soit difficile à gérer, il peut également stimuler l’innovation et amener les équipes à travailler ensemble plus efficacement.

UPmy.life : Quel serait votre message à quelqu’un qui est actuellement au milieu d’un conflit d’équipe?

Karim : Je dirais : “Ne perdez pas espoir”. Le fait d’être dans un conflit n’est pas un signe d’échec mais une opportunité de croissance. Apprenez des outils de résolution de conflits et mettez-les en pratique. Ne prenez pas les choses personnellement, mais écoutez et faites preuve d’empathie envers les autres. Et rappelez-vous que les conflits dans une équipe peuvent conduire à de grandes percées si vous savez comment les gérer correctement.

UPmy.life : Quel impact est-ce que cette expérience a eu sur votre vision des relations humaines, professionnelles ou autres ?

Karim : Cette expérience a profondément changé ma perception des relations humaines. J’ai appris que les conflits ne doivent pas forcément mener à une rupture des relations. Au contraire, ils peuvent renforcer les liens si nous apprenons à les gérer de manière respectueuse et empathique. De plus, j’ai réalisé que chaque personne a sa propre perspective et que respecter ces différences peut nous mener à une collaboration plus profonde et plus significative.

UPmy.life : Quelle est votre vision pour l’avenir en termes de gestion de conflits et de collaboration?

Karim : Je suis convaincu que l’avenir des relations de travail repose sur une meilleure gestion des conflits et une plus grande collaboration. Je crois que nous avons encore beaucoup à apprendre sur la façon de travailler ensemble de manière harmonieuse et productive. Et c’est ce sur quoi je compte continuer à travailler dans ma carrière et dans ma vie personnelle.

PS : Envie d'aller enfin vers votre meilleure vie ? Jetez un coup d'oeil à notre masterclass "Tracez votre plan de vie vers le succès"

Sommaire

Découvrez, apprenez... Avancez !