TravailCompétences et CroissanceDu burn-out à la productivité : L'incroyable parcours de Laura

Du burn-out à la productivité : L’incroyable parcours de Laura

UPmy.life : Bonjour Laura, merci de prendre le temps de partager aujourd’hui votre expérience personnelle avec nous. Pouvez-vous tout d’abord nous dire qui vous êtes ? Laura : Bonjour, je suis Laura, j’ai 35 ans, je suis l’heureuse mère de deux filles magnifiques et je suis ingénieure en informatique. Je vis à Strasbourg mais je suis originaire du sud de la France. UPmy.life : Quel a été l’élément déclencheur qui a conduit à votre histoire de burn-out et de remise en question ? Laura : En fait, tout a commencé il y a quelques années. Je travaillais beaucoup, parfois plus de 70 heures par semaine, j’étais constamment stressée, fatiguée. Je n’ai pas vu venir le burn-out. C’était une période très difficile pour moi, mais elle m’a aussi permis de prendre conscience de certaines choses. UPmy.life : Pouvez-vous nous en dire plus sur ce que vous avez traversé ? Laura : Disons simplement que le burn-out a été pour moi un signal d’alarme. J’ai réalisé que je devais rééquilibrer ma vie personnelle, ma santé, et mon travail. C’est en cela que votre plateforme UPmy.life a retenu mon attention, car le concept de designer sa meilleure vie sur plusieurs axes me semblait tout à fait approprié à ma situation. UPmy.life : Comment vous êtes-vous retrouvée sur le chemin de la transformation et du retour à une vie équilibré, et, plus précisément, à une productivité saine ? Laura : Après mon burn-out, je me suis beaucoup questionnée. J’ai cherché à comprendre mes erreurs et à tirer des leçons de cette difficile épreuve. J’ai expérimenté différentes méthodes pour améliorer ma productivité, sans pour autant me surmener. Je dois dire que cela n’a pas été un long fleuve tranquille, mais je suis heureuse de là où je suis maintenant. UPmy.life : Votre histoire est inspirante et invitent à la réflexion. Comment avez-vous réussi à passer du burn-out à une productivité saine ? Laura : Je voulais surtout éviter un nouvel épuisement. Ma priorité a été de repenser mon rapport au travail, de redéfinir mes propres limites. J’ai pris le temps d’expérimenter et de trouver la méthode qui me correspondait. Je voulais retrouver un équilibre entre travail et vie personnelle.

UPmy.life : Avant ce moment de basculement qu’a été le burn-out, pouvez-vous nous faire un retour sur ce que représentait pour vous la notion de travail ? Laura : Le travail a toujours tenu une place très importante dans ma vie. Mes parents m’ont inculqué l’importance de l’effort et de l’engagement. C’était pour moi une manière de me réaliser, d’apporter ma contribution à la société. J’étais très impliquée dans mon travail, toujours prête à faire plus. UPmy.life : A quel moment avez-vous commencé à ressentir que la situation devenait délicate voire problématique ? Laura : J’avoue que je ne m’en suis pas rendu compte tout de suite. Je croyais que c’était normal d’être fatiguée, de ne pas dormir suffisamment, de travailler le week-end. C’est seulement lorsque j’ai commencé à avoir des problèmes de santé que j’ai réalisé que quelque chose n’allait pas. UPmy.life : Pouvez-vous nous donner un aperçu des obstacles et des défis que vous avez rencontrés durant cette période ? Laura : Le premier défi a été d’admettre que je faisais un burn-out. C’était très difficile pour moi d’accepter que je ne pouvais plus continuer à ce rythme. De plus, j’ai dû gérer la peur de perdre mon emploi, la culpabilité envers ma famille pour le temps que je ne leur accordais pas et le sentiment d’être débordée en permanence. UPmy.life : Quels sentiments dominants vous ont accompagné pendant cette période ? Laura : C’était un mélange d’épuisement, de stress, de culpabilité et parfois même de honte. J’avais l’impression de ne pas être à la hauteur, de décevoir tout le monde. Mais aussi une immense fatigue, le sentiment d’être dans une spirale dont je ne m’en sortirai pas. Mais je crois que le sentiment dominant a été celui d’une immense confusion. Je n’étais pas en mesure de comprendre ce qui m’arrivait, je me sentais complètement perdue.

UPmy.life : Y-a-t-il eu un événement précis ou une prise de conscience qui a déclenché votre décision de changer de voie et de repenser votre rapport au travail ? Laura : Mon burn-out en lui-même a été le déclencheur. Je ne pouvais plus continuer ainsi, c’était évident. Je me suis effondrée un jour, chez moi, après une semaine particulièrement chargée et stressante. C’est à ce moment-là que j’ai décidé qu’il fallait que les choses changent. UPmy.life : Comment avez-vous trouvé la motivation pour entreprendre ce changement malgré l’épuisement et le stress que vous viviez ? Laura : Ce qui m’a le plus motivé, c’est la perspective de retrouver un équilibre dans ma vie et de me sentir à nouveau en harmonie avec moi-même. J’avais l’impression d’avoir perdu une partie de moi-même et je voulais me retrouver. De plus, il y avait ma famille. Je voulais être présente pour mes filles et leur montrer que leur maman pouvait être forte et heureuse. UPmy.life : Quelle a été l’importance de cette motivation dans votre processus de guérison et de transformation ? Laura : Elle a été primordiale. Lorsqu’on va mal, il est difficile de trouver la volonté de se battre, de changer les choses, de trouver des solutions. Mais ma motivation a été une force motrice qui m’a poussée à agir, à essayer de nouvelles approches, à tenir bon malgré les difficultés. UPmy.life : À travers cet épisode douloureux, avez-vous découvert de nouvelles aspects de votre personnalité ou capacités que vous ignoriez ? Laura : Oui, absolument. J’ai découvert une résilience en moi dont je ne soupçonnais pas l’existence. J’ai aussi découvert que je pouvais être créative dans la résolution de problèmes, que ce soit en expérimentant différentes méthodes d’organisation ou en explorant de nouvelles façons de travailler. Mais surtout, j’ai découvert que je pouvais écouter mes besoins, m’écouter moi-même, chose que je n’avais pas fait depuis très longtemps. Je dirais que cette épreuve m’a appris à reconnaître et respecter mes limites, ce qui m’a conduit à apprécier davantage la vie et les choses simples qui la rendent belle.

UPmy.life : Quelle a été votre démarche une fois que vous avez décidé de changer de voie ? Laura : La première étape a été de faire un bilan de ma situation. J’ai décidé de prendre des congés pour me reposer, m’éloigner un peu du travail, et procéder à quelques analyses. Comprendre ce qui ne fonctionnait pas, ce qui me menait à l’épuisement et ce qui, à l’inverse, pourrait m’aider à aller mieux. UPmy.life : Quelles méthodes avez-vous expérimenté pour améliorer votre productivité et votre bien-être ? Laura : Plusieurs, en fait. J’ai commencé par la mise en place de rituels quotidiens : prendre le temps de bien démarrer la journée, faire de l’exercice, méditer un peu. J’ai également revu totalement ma façon de travailler, en préférant des sessions de travail plus courtes mais plus intenses, entrecoupées de vraies pauses où je me détends vraiment. J’ai beaucoup réduit le temps passé en réunion et j’en ai profité pour déléguer certaines tâches. UPmy.life : Comment avez-vous réussi à maintenir ces nouvelles habitudes dans le temps ? Laura : La clé a été de rendre ces changements agréables et porteurs de satisfactions immédiates. Par exemple, plutôt que de voir la méditation comme une obligation, j’ai choisi de la pratiquer dans des lieux que j’aime vraiment, à des moments où je peux profiter du calme. Je considère maintenant ces moments comme des récompenses, et non plus comme des efforts. UPmy.life : Avez-vous pu compter sur des sources d’inspiration ou des soutiens particuliers pour tenir dans la durée ? Laura : Mes proches ont été un véritable soutien, ma famille, mes amis. Mais je dirais aussi que mon propre cheminement a été une source d’inspiration. Chaque petite amélioration, chaque moment de repos apprécié, a été un encouragement à continuer sur cette voie. UPmy.life : Avez-vous fait appel à des outils numériques ou des techniques spécifiques pour vous aider dans cette transformation ? Laura : Effectivement, j’ai utilisé quelques outils pour m’aider dans cette démarche. Dans le domaine professionnel, j’ai commencé à utiliser des applications de productivité pour gérer mes tâches et optimiser mon temps. Côté personnel, j’ai trouvé des applications de relaxation et de sommeil, ainsi que des contenus en ligne pour apprendre à méditer et à gérer mon stress. UPmy.life : Comment avez-vous géré les éventuels moments de doute ou de découragement ? Laura : Ils ont bien évidemment existé. À ces moments-là, je me suis rappelé pourquoi je faisais tout cela, le bien-être et l’équilibre que je cherchais à retrouver. C’est cette vision qui m’a aidée à surmonter les moments difficiles et à continuer d’avancer.

UPmy.life : Pourriez-vous nous parler des réalisations les plus importantes et des changements significatifs qui ont eu lieu depuis le début de votre parcours ? Laura : L’une des réalisations les plus importantes pour moi a été de parvenir à mettre en place un véritable équilibre entre ma vie professionnelle et ma vie personnelle. Je finis mes journées de travail en temps et en heure, et je parviens à déconnecter complètement en dehors de ces heures. J’ai aussi adapté mes routines de travail pour qu’elles me permettent d’être plus productive sans me surmener. Cela inclut de prendre régulièrement des pauses et d’organiser mes journées autour de ma concentration naturelle. UPmy.life : Quels ont été les moments qui ont marqué votre parcours de la manière la plus positive ? Laura : Il y a eu quelques moments très marquants. Le premier a été lorsque j’ai réalisé que je pouvais finir une journée de travail sans me sentir complètement épuisée. C’était une sensation incroyable ! Un autre moment fort a été lorsque mes collègues ont commencé à remarquer mes changements et à me demander des conseils pour améliorer leur propre productivité. Mais le moment le plus gratifiant a sans doute été lorsque j’ai enfin pu passer du temps de qualité avec mes filles, sans me sentir préoccupée par le travail. UPmy.life : Quels sont les principales différences entre votre vie avant et après ce changement majeur dans votre relation au travail ? Laura : Aujourd’hui, je vis beaucoup plus sereinement, à un rythme qui me convient plus. Je me sens plus épanouie et plus en accord avec moi-même. Avant, j’étais constamment stressée, préoccupée, toujours en train de courir. Désormais, je prends le temps d’apprécier les moments passés avec mes proches, de prendre soin de moi. J’ai aussi appris à dire non, à poser mes limites et à respecter mon temps et mon énergie. UPmy.life : Quelles leçons précieuses avez-vous tirées de ces triomphes? Laura : J’ai appris qu’il était possible de vivre différemment, que le bonheur n’est pas lié à la quantité de travail que l’on produit, mais à la qualité de notre vie dans son ensemble. J’ai compris également que prendre soin de soi n’est pas un luxe mais une nécessité si l’on veut pouvoir donner le meilleur de nous-mêmes. Enfin, j’ai réalisé que nos limites ne sont pas nos faiblesses, mais simplement des signes que nous devons respecter pour vivre en harmonie avec nous-mêmes et les autres.

UPmy.life : Si une personne traverse actuellement une situation similaire à celle que vous avez vécue, à savoir un burn-out ou une surcharge de travail, quels conseils lui donneriez-vous pour débuter son parcours de transformation ? Laura : Le premier conseil que je donnerais est de ne pas ignorer les signes que son corps envoie. Si l’on est constamment fatigué, stressé, à bout, c’est qu’il est temps de prendre du recul, de se reposer et d’évaluer la situation. Il est essentiel d’accepter que l’on ne va pas bien et d’en parler à son entourage ou à des professionnels. UPmy.life : Quelles astuces pouvez-vous partager pour mieux gérer sa charge de travail et prévenir le burn-out ? Laura : L’important est de trouver un équilibre entre travail et vie personnelle. Pour cela, il peut être nécessaire de repenser son organisation, de redéfinir ses priorités. L’une des techniques qui m’a le plus aidée est celle des sessions de travail courtes mais intensives, avec de vraies pauses entre chaque. Cela a grandement contribué à améliorer mon efficacité et ma concentration. UPmy.life : Comment encourager une meilleure perception de soi, un plus grand respect de ses propres limites ? Laura : C’est un apprentissage, cela demande du temps. Repérer ses limites, être capable de les écouter et de les respecter est un long chemin. Je crois qu’il faut commencer par prendre conscience de ses émotions, de ce que l’on ressent réellement. Les outils de relaxation ou de méditation peuvent aider à cela. Et surtout, il ne faut pas hésiter à demander de l’aide lorsque c’est nécessaire, que ce soit à ses proches ou à des professionnels. UPmy.life : Quels seraient vos conseils pour maintenir ces nouvelles habitudes sur le long terme et éviter de retomber dans les pièges de la surcharge de travail ? Laura : Rendre ces nouvelles habitudes agréables est essentiel pour les maintenir dans le temps. Il faut aussi se rappeler régulièrement d’où l’on vient et ce que l’on a traversé pour arriver là où l’on est. Ne pas sous-estimer le pouvoir des petits changements et célébrer chaque petite victoire peut également aider à maintenir sa motivation. UPmy.life : En rétrospective, quelle est la leçon la plus importante que vous avez tirée de toute cette expérience ? Laura : La leçon la plus importante pour moi a été de comprendre que nous ne sommes pas obligés de vivre constamment dans le stress et l’épuisement pour réussir notre vie. Je pense que nous avons tous la capacité de vivre une vie épanouissante et équilibrée, il faut juste parfois oser remettre en question nos habitudes et avoir le courage de faire les changements nécessaires.

UPmy.life : Qu’est-ce qui vous motive aujourd’hui? Quels sont vos aspirations futures par rapport à votre travail et votre bien-être? Laura : Mon aspiration principale est de continuer sur cette voie, de maintenir cet équilibre entre travail et vie personnelle que j’ai réussi à instaurer. J’aspire aussi à continuer de m’améliorer, d’apprendre et de grandir tant personnellement que professionnellement. Ma motivation reste la même : préserver mon bien-être et ma santé, et contribuer de façon positive à ma famille et à la société. UPmy.life : Vous envisagez-vous un jour retourner à votre ancien rythme de travail ou ce rythme plus équilibré est-il maintenant votre nouvelle norme ? Laura : Je ne souhaite absolument pas retourner à mon ancien rythme de travail. Ce rythme plus équilibré est maintenant ma nouvelle norme. Je suis convaincue que c’est la meilleure façon pour moi de travailler et de vivre. Je suis plus heureuse, plus efficace et plus créative également, et je ne souhaite pas faire de compromis sur ces aspects. UPmy.life : Quels sont vos projets ou ambitions à court et à long terme pour continuer à nourrir votre équilibre vie professionnelle – vie personnelle ? Laura : À court terme, je souhaite surtout consolider mes acquis, approfondir certaines pratiques qui m’aident à me sentir bien, comme la méditation ou le yoga. À long terme, j’aimerais peut-être explorer d’autres voies professionnelles, qui me permettraient de mettre davantage en pratique mes valeurs et mes aspirations. Je suis également très intéressée par le coaching et la formation, j’aimerais pouvoir partager ce que j’ai appris et aider d’autres personnes à trouver leur équilibre. UPmy.life : Avec votre expérience, comment envisagez-vous l’avenir du travail en général ? Pensez-vous que les entreprises doivent repenser leur façon de travailler pour prévenir le burn-out ? Laura : Je pense que la pandémie a déjà provoqué un changement majeur dans notre façon de travailler, avec le télétravail notamment. C’est un pas dans la bonne direction, mais je pense qu’il est nécessaire d’aller plus loin. Il faut remettre l’humain au centre du travail, respecter les limites de chacun et considérer le bien-être des employés comme un aspect essentiel de la réussite de l’entreprise. Dans un monde idéal, j’aimerais que les entreprises cultivent une culture du respect, de l’empathie et de l’équilibre, et je suis optimiste sur le fait que nous nous dirigeons lentement mais sûrement vers ce modèle. UPmy.life : Pour terminer, quels sont les principaux rêves que vous aimeriez réaliser dans les prochaines années ? Laura : Mes plus grands rêves sont en fait très simples : j’aimerais continuer à développer mes compétences professionnelles tout en respectant mon équilibre personnel. J’aimerais également avoir l’opportunité d’apporter ma contribution à la prévention du burn-out et à la promotion d’un travail plus humanisé, peut-être à travers des conférences, des ateliers ou du coaching. Mais surtout, j’aimerais continuer à passer du temps de qualité avec mes proches, voyager et découvrir de nouvelles cultures, des choses que j’ai retrouvé le goût de faire depuis que j’ai trouvé mon équilibre.

UPmy.life : En regardant en arrière sur votre parcours, de votre burn-out à la redécouverte de votre équilibre et d’une productivité saine, comment percevez-vous toute cette transformation maintenant ? Laura : C’est paradoxal à dire, mais malgré les difficultés de cette période, je ne regrette pas ce qui s’est passé. Outre le fait que ce fut douloureux et éprouvant, cela m’a permis de vraiment prendre conscience de l’importance de prendre soin de soi, de respecter ses limites et d’équilibrer sa vie. Mon burn-out a été une véritable leçon de vie et m’a permis d’évoluer, de m’adapter pour justement éviter qu’une telle situation ne se reproduise. UPmy.life : S’il y a un message que vous aimeriez transmettre à nos lecteurs et à ceux qui pourraient être dans une situation similaire à celle que vous avez vécue, quel serait-il ? Laura : Le message que je voudrais transmettre est celui de l’espoir. Même dans les moments les plus compliqués, ne perdez pas espoir. Merci de m’avoir reçue. 

PS : Envie d'aller enfin vers votre meilleure vie ? Jetez un coup d'oeil à notre masterclass "Tracez votre plan de vie vers le succès"

Sommaire

Découvrez, apprenez... Avancez !