TravailÉquilibre vie Pro et PersoLes vertus méconnues des pauses dans la journée de travail

Les vertus méconnues des pauses dans la journée de travail

As-tu déjà vécu cette sensation de étouffer sous le poids du stress, où chaque minute semble s’accélérer et où la pression s’accumule tel un torrent inarrêtable ? Dans ces moments là, pourquoi ne pas te poser, juste pour quelques instants, pour respirer, calmer ton esprit et apaiser ton âme ?

Prenons un moment pour comprendre l’importance de ces petites pauses. Elles servent de lieux de repos temporaires dans le trajet tumultueux de nos journées stressantes. Selon diverses études, même une courte pause peut créer une sorte d’oasis mentale, te permettant de sortir du brouillard du stress pour retrouver ta sérénité. Un peu comme si tu te trouvais soudain au milieu d’un dessert, où l’oasis t’offre un havre de paix pour te rafraîchir et te ressourcer.

Alors, la prochaine fois que le stress semble te submerger, essaie de t’accorder un moment pour respirer. Tu seras surpris de constater à quel point cette petite action peut transformer ta journée.

Des pauses pour booster la créativité

Savez-vous que votre cerveau a besoin de temps libre pour germer des idées nouvelles ? Une chose est certaine : la créativité ne prospère pas sous pression constante. Lorsque l’on prend quelques moments de répit, on donne la possibilité à notre cerveau de ruminer, d’associer des idées et de penser de manière créative. En effet, de nombreuses études démontrent que les périodes de repos, de détente ou de flânerie peuvent déclencher une pluie d’inspiration.

La technique des pauses créatives n’est pas nouvelle. Beaucoup de grands penseurs comme Charles Darwin, Albert Einstein ou Steve Jobs étaient connus pour incorporer du temps “d’inactivité” dans leur routine quotidienne. Ils ont reconnu les bienfaits de ces moments d’oisiveté où leur esprit était à la fois libre et engagé.
Vous pouvez introduire des “mini-pauses créatives” dans votre journée en pratiquant diverses activités relaxantes comme la méditation, la marche, l’écoute de la musique, le dessin ou simplement le fait de regarder par la fenêtre. Vous serez étonné de la richesse des idées qui émergent de ces périodes d’apparente non-productivité.

La pause, le carburant de la concentration

Notre cerveau est une machine complexe et sophistiquée, mais elle a également ses limites. L’un des facteurs clés pour maintenir une concentration optimale est de savoir quand faire une pause.

Étonnamment, le cerveau continue de travailler même pendant ces moments de repos, en traitant l’information, en consolidant la mémoire et en renforçant l’apprentissage. C’est ce que montrent de nombreuses études neurologiques. Elles indiquent que la plasticité neuronale, ou la capacité du cerveau à se restructurer et à créer de nouvelles connexions neuronales, est notamment renforcée pendant ces moments de pause.

Mais comment cela se traduit-il en termes de concentration ? Simplement put, une pause permet à votre cerveau de “réinitialiser” ses circuits qui étaient en hyperactivité. Cela peut aider à prévenir la surchauffe mentale, permettant ainsi une meilleure concentration lorsque vous reprenez votre tâche.

La technique couramment utilisée pour optimiser cette capacité est celle du Pomodoro : vous travaillez en blocs de 25 minutes (un Pomodoro) suivis d’une pause de 5 minutes. Après quatre Pomodoros, vous prenez une pause plus longue de 20 minutes.

Là encore, l’autodiscipline est clé. Il s’agit de réellement vous arrêter après 25 minutes, même si vous êtes en plein dans votre tâche. Vous pourrez ainsi constater qu’après votre pause, vous revenez à votre travail avec un niveau de concentration bien plus élevé.

Travailler moins pour travailler mieux : les bienfaits des pauses sur la productivité

Intuitivement, vous pourriez penser que travailler plus dur et plus longtemps vous rendrait plus productif. Cependant, cette idée est un mythe. Des études ont démontré que prendre des pauses régulières peut en réalité augmenter votre productivité globale.

En fait, notre cerveau n’est pas conçu pour se concentrer de manière intense pendant de longues périodes. Selon une étude publiée dans la revue Cognition, la performance d’une tâche commence à décliner après environ 20 minutes de travail concentré. Dans ce contexte, une courte pause peut réinitialiser ce compteur et vous permettre de travailler à un niveau optimal plus longtemps.

De plus, une autre étude du Draugiem Group a révélé que les employés les plus productifs travaillent en moyenne 52 minutes puis prennent une pause de 17 minutes. Ces pauses permettent à notre cerveau de se reposer et de se recharger, prêt à attaquer la prochaine période de travail avec une énergie renouvelée.

Peu importe la nature de votre travail, prendre des pauses régulières est essentiel pour maintenir un niveau élevé de productivité. Alors, la prochaine fois que vous serez tenté de sauter votre pause, souvenez-vous que vous pourriez en réalité nuire à vos performances. Travailler moins peut signifier travailler mieux.

Le meilleur moment pour faire une pause

Non, tous les moments de la journée ne sont pas égaux lorsqu’il s’agit de faire une pause. Selon des spécialistes en neurosciences, il existe des moments opportuns pour permettre à votre esprit de se reposer et de se régénérer.

Une technique couramment recommandée est la méthode Pomodoro, qui préconise de travailler pendant 25 minutes, puis de faire une pause de 5 minutes. Après quatre cycles de « Pomodoro », vous prenez une pause plus longue. Imaginée par Francesco Cirillo dans les années 1980, cette technique est basée sur l’idée que les pauses fréquentes peuvent améliorer la concentration et la productivité.

Un autre moment idéal pour faire une pause serait après avoir accompli une tâche importante ou complexe. Cela donne à votre cerveau le temps de traiter les informations et de se réinitialiser avant de passer à la prochaine tâche.

Et ne sous-estimez pas le pouvoir d’une véritable pause déjeuner. Prenez le temps de sortir de votre environnement de travail, de vous étirer, de manger dans le calme et de vous déconnecter de vos tâches. C’est l’un des meilleurs moyens de revigorer votre esprit et d’éviter un coup de barre dans l’après-midi.

N’oubliez pas que chaque personne est différente. Ce qui fonctionne pour l’un ne fonctionne pas forcément pour l’autre. Expérimentez différents timing et observez ce qui semble fonctionner le mieux pour vous.

Comment optimiser ses pauses ?

Tu as compris l’importance des pauses. Maintenant, tu te demandes comment les rendre efficaces? Je vais te donner quelques pistes. L’objectif d’une pause est de te permettre de te déconnecter du travail, de recharger ton cerveau et de regagner en énergie.

Une pause n’a pas besoin d’être longue pour être bénéfique. Les courtes pauses fréquentes sont souvent plus productives que les rares pauses plus longues. Cela peut impliquer de faire un petit tour, de pratiquer quelques étirements, de prendre un encas sain ou de discuter avec un collègue.

Il est aussi utile d’alterner les types de pauses. Si tu passes la journée à regarder un écran, une pause sans écran peut être un véritable bol d’air. Si tu es toujours en mouvement, une pause assise te fera le plus grand bien.

Pour intégrer efficacement ces breaks dans ta journée, il peut être utile de planifier tes pauses à l’avance et de les traiter comme de vrais rendez-vous.
Et n’oublie pas : une pause ne signifie pas perte de temps, mais investissement dans ta productivité et ton bien-être!

PS : Envie d'aller enfin vers votre meilleure vie ? Jetez un coup d'oeil à notre masterclass "Tracez votre plan de vie vers le succès"

Sommaire

Découvrez, apprenez... Avancez !