TravailÉquilibre vie Pro et PersoTémoignage : Mon voyage vers l'équilibre travail-vie avec trois enfants

Témoignage : Mon voyage vers l’équilibre travail-vie avec trois enfants

UPmy.life : Bonjour Sophie, nous sommes ravis de vous recevoir aujourd’hui pour cette discussion. Pourriez-vous commencer par vous présenter, nous parler de votre parcours et de ce qui vous a amené vers ce sujet d’équilibre entre la vie professionnelle et la parentalité ?

Sophie : Bonjour, je m’appelle Sophie, je suis mère de trois fantastiques enfants et je suis également cadre supérieure dans une grande entreprise d’ingénierie.
Ma vie professionnelle a toujours été très importante pour moi, j’y consacre beaucoup de temps et d’énergie. Après la venue de mes enfants, gérer ces deux aspects de ma vie est devenu un challenge quotidien.
Aménager mon temps entre mon rôle de mère et ma carrière n’a pas toujours été facile. J’ai dû apprendre à jongler entre différentes responsabilités et gérer mon énergie pour être présente pour ma famille tout en avançant dans mon travail.

UPmy.life : Votre histoire est particulièrement inspirante Sophie, car elle reflète la réalité de nombreuses personnes qui essaient de trouver un équilibre entre leur vie professionnelle et personnelle. Nous sommes impatients d’en savoir plus sur votre parcours et les astuces que vous pourriez partager avec notre communauté.

UPmy.life : Pourriez-vous nous parler un peu plus de votre vie avant la naissance de vos enfants, comment était votre carrière et comment vous viviez l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle à ce moment-là ?

Sophie : Bien sûr, avant d’avoir des enfants, je croyais être très occupée. J’étais très engagée dans mon travail et je passais beaucoup de temps à peaufiner mes compétences, à assister à des conférences, à voyager pour le travail. J’avais également une vie sociale assez fournie. En fait, je vivais principalement pour mon travail. Je rentrais souvent tard le soir, je ramenais du travail à la maison et je me sentais généralement stressée et pressée.

UPmy.life : Et comment la situation a évolué après la naissance de votre premier enfant ? Comment avez-vous vécu ce bouleversement ?

Sophie : Après la naissance de mon premier enfant, j’ai réalisé à quel point il était difficile de jongler entre la maternité et la carrière. J’avais l’impression de courir sans arrêt entre le travail et la maison pour assurer mes obligations professionnelles et familiales. Et cela sans parler des nuits interrompues et du sentiment de culpabilité constant. Un sentiment d’être tiraillée entre mon rôle de mère et mes responsabilités professionnelles.

UPmy.life : Cela a dû être compliqué à gérer. Quels étaient les plus grands défis que vous rencontriez à cette période ?

Sophie : Le plus grand défi était sans doute de trouver de l’équilibre. J’avais l’impression que je ne faisais rien correctement. Au travail, j’étais toujours distraite par mes préoccupations familiales et à la maison, j’étais préoccupée par le travail. Ce sentiment de ne jamais être vraiment présente où que je sois était très frustrant. Je sentais aussi que je ne pouvais pas être à 100% la professionnelle que j’étais avant, ni la mère que je voulais être pour mon enfant. C’était comme un équilibre précaire constant entre les deux.

UPmy.life : Sophie, y a-t-il eu un moment précis ou une situation particulière qui a déclenché un changement dans votre gestion de l’équilibre travail-vie ?

Sophie : Oui, il y a eu un évènement déclencheur. Je me souviens être rentrée tard du travail un soir, et ma fille aînée, qui était encore très petite à l’époque, dormait déjà. Je me suis rendu compte que je n’avais pas pu la voir de toute la journée et ça m’a frappée. J’ai ressenti une grande tristesse, et aussi de la culpabilité.
En même temps, je m’interrogeais sur ma capacité à continuer à me dédier autant à mon travail. J’ai commencé à réaliser que je ne pouvais pas tout avoir : une carrière exceptionnelle et être une mère présente à plein temps. C’était comme un réveil brutal. Il me fallait trouver un autre moyen d’aborder les choses.

UPmy.life : Ce moment de prise de conscience devait être à la fois émouvant et un peu effrayant. Qu’est-ce qui vous a motivé à entreprendre ce voyage vers un meilleur équilibre?

Sophie : La motivation principale était évidemment mes enfants. Je voulais être présente pour eux, participer à leur croissance, leurs apprentissages, leurs joies, leurs échecs. J’ai aussi pris conscience que pour leur bien, je devais d’abord prendre soin de moi. Si j’étais épuisée et stressée tout le temps, ce n’était bon pour personne.
Je voulais aussi montrer à mes enfants qu’il était possible de réaliser leurs rêves, de vivre une carrière épanouissante tout en ayant une vie de famille équilibrée. Je n’avais certes pas toutes les réponses, mais je savais à ce moment-là que je devais réévaluer mes priorités et chercher des solutions pour rééquilibrer ma vie.

UPmy.life : Pouvez-vous nous parler de votre démarche ? Quelle a été votre première étape pour amorcer ce changement vers un meilleur équilibre entre travail et vie de famille ?

Sophie : Ma première étape a été de faire un bilan de mes priorités. J’ai réalisé qu’il fallait accepter que je ne pouvais pas être parfaite en tout. Il m’a fallu admettre que certaines choses dans ma carrière devraient ralentir pour donner plus de place à ma vie de maman. Cela a été une réalisation difficile à accepter.

UPmy.life : Quelles méthodes, stratégies ou outils avez-vous utilisées pour gérer cet équilibre difficile ?

Sophie : Plusieurs stratégies m’ont aidée. Premièrement, j’ai dû travailler sur la communication avec mon entourage: mon conjoint, mes proches et même mes collègues. Je devais leur faire comprendre que les choses allaient changer.

Deuxièmement, j’ai commencé à améliorer ma gestion du temps. J’ai créé de nouvelles routines pour mon travail et mon temps personnel. Par exemple, j’ai commencé à pratiquer la méditation pour m’aider à gérer le stress et à prendre du recul.

Troisièmement, j’ai appris à déléguer et à demander de l’aide. Que ce soit pour des tâches professionnelles ou domestiques. C’est un enjeu énorme pour beaucoup de femmes qui, comme moi, ont été élevées dans l’idée qu’elles doivent tout faire par elles-mêmes. Cela demandait de l’organisation et aussi une remise en question de certaines de mes croyances.

UPmy.life : Quel type de soutien avez-vous trouvé dans votre entourage et ailleurs ?

Sophie : Mon entourage a été un élément clé. Mon conjoint a été extrêmement soutenant et a vraiment pris une part active dans la gestion de notre maison et l’éducation de nos enfants. C’est un effort d’équipe. Mes proches m’ont aussi beaucoup aidée, en apportant leur soutien et en me rappelant que je n’étais pas seule.
Au travail, j’ai été ouverte sur ma situation avec mes collègues et mes supérieurs. Certains ont été très compréhensifs et cela m’a permis d’adapter mes horaires de travail et de trouver un rythme qui convenait mieux à ma vie de famille.

UPmy.life : Pouvez-vous partager avec nous une technique ou un outil qui vous a particulièrement aidée?

Sophie : Un outil qui m’a beaucoup aidée est la “planification de blocs de temps”. Au lieu de réagir aux demandes au fur et à mesure qu’elles arrivent, je planifie mon temps en avance en créant des blocs pour certaines activités. Par exemple, j’ai un bloc pour le travail non-interruptif, un autre pour les courriels et les tâches administratives, et d’autres encore pour le temps passé avec ma famille.
Cela me permet d’être plus présente dans chaque tâche que j’entreprends et de ne pas me sentir constamment tirée dans différentes directions. Of course, cela demande une certaine flexibilité car il y a toujours des imprévus, mais globalement, cela m’a beaucoup aidée à gérer mon temps de façon plus efficace.

UPmy.life : Sophie, maintenant que vous nous avez éclairés sur votre état d’esprit pendant ce parcours et les approches que vous avez adoptées, pourriez-vous nous parler des transformations que vous avez observées dans votre vie, à la suite de ces changements?

Sophie : Bien sûr. Les transformations n’ont pas été instantanées, et chaque jour apporte son lot de défis. Mais je peux dire que j’ai vraiment vu un changement dans ma qualité de vie globale.
Je sens que je suis plus sereine et plus en contrôle. Bien que je sois toujours très occupée, j’ai le sentiment de gérer mon temps plutôt que de le subir. Cela m’a permis d’être une maman plus présente et une meilleure collaboratrice au travail.

UPmy.life : Pouvez-vous partager un moment marquant ou une réalisation importante qui illustrerait ces transformations ?

Sophie : Un moment marquant pour moi a été lors d’une réunion de famille. Mon fils aîné m’a dit que j’étais “la meilleure maman du monde”. Cela m’a touchée profondément car je savais à quel point j’avais travaillé dur pour être présente et disponible pour mes enfants malgré mon travail. Et entendre ces mots de sa bouche a été l’une des plus belles récompenses possibles.
Quant à mon travail, j’ai été promue à un poste de direction l’année dernière, ce qui a démontré que j’étais capable de rester performante et engagée malgré mes nouvelles contraintes horaires. C’était une validation importante que j’étais sur la bonne voie.

UPmy.life : Ces histoires sont vraiment inspirantes. Qu’est-ce qui vous rend le plus fière quand vous regardez le chemin parcouru ?

Sophie : Ce qui me rend le plus fière est sans doute l’équilibre que j’ai réussi à trouver entre ma vie professionnelle et ma vie de maman. Ce n’est pas parfait et il y a toujours des moments de stress et de doute. Mais je suis fière de moi pour avoir maintenu le cap, pour n’avoir rien lâché.
Et à travers ce parcours, j’ai appris énormément sur moi-même. J’ai grandi en tant que femme et en tant que mère. Et c’est quelque chose dont je suis extrêmement fière.

UPmy.life : Sophie, votre histoire est véritablement inspirante et je suis sure qu’elle resonne avec beaucoup de femmes qui cherchent à trouver le même équilibre entre travail et famille. Pourriez-vous partager quelques conseils ou astuces pour ceux qui se trouvent dans une situation similaire à celle que vous avez rencontrée à vos débuts de ce parcours?

Sophie : Avant tout, je dirais: soyez indulgentes envers vous-même. Nous avons parfois de grandes attentes envers nous-mêmes, surtout en tant que femmes. Souvent, nous pensons que nous devons tout gérer parfaitement. Mais il est crucial de comprendre qu’être une bonne mère ou une bonne professionnelle ne veut pas dire être parfaite. Il faut accepter qu’on ne peut pas tout faire et qu’il est normal de demander de l’aide.
Ensuite, je conseillerais de prendre le temps d’évaluer nos priorités. Qu’est-ce qui est vraiment important pour vous? Pour votre famille? Pour votre carrière? Une fois que vous avez une vision claire de vos priorités, il est plus facile de prendre des décisions positives.

UPmy.life : Pouvez-vous partager une leçon que vous avez apprise de cette expérience qui vous semble être un enseignement crucial pour notre communauté?

Sophie : Une leçon importante que j’ai apprise est de lâcher prise sur les choses qui ne sont pas importantes. Nous avons souvent tendance à nous soucier de détails insignifiants ou à faire des choses qui n’apportent pas vraiment de valeur à notre vie ou à notre travail.
J’ai appris à simplifier les choses et à me concentrer sur ce qui est vraiment essentiel. Par exemple, s’il est important pour moi de passer du temps avec mes enfants après l’école, alors peut-être que je n’ai pas besoin de faire le dîner à partir de zéro tous les soirs. Peut-être que je peux préparer à l’avance ou même commander un repas.
Il n’y a pas de honte à trouver des raccourcis dans certaines tâches pour libérer du temps pour les choses qui comptent vraiment.

UPmy.life : C’est un enseignement très valable. Avez-vous éventuellement d’autres suggestions spécifiques ou des recommandations qui ont fonctionné pour vous et qui pourraient bénéficier à nos lecteurs ?

Sophie : Je pense que chaque personne et chaque famille sont uniques, donc ce qui fonctionne pour moi pourrait ne pas fonctionner pour vous. Mais un conseil qui me semble universel est de communiquer. Parlez à votre patron, à vos collègues, à vos partenaires, à vos enfants. Il est important de faire comprendre à tous ceux qui sont concernés ce qui se passe, quels sont vos besoins et vos attentes.

Un autre conseil serait de trouver le temps pour vous. Même si cela semble impossible dans un emploi du temps déjà bien rempli, c’est essentiel pour votre bien-être mental et physique. Chaque maman mérite un peu de temps pour prendre soin d’elle, que ce soit pour faire du sport, voir des amies, lire un livre ou simplement pour ne rien faire.
Finalement, je vous dirais d’écouter votre intuition. Vous êtes la meilleure juge de ce qui est bon pour vous et votre famille. Alors même s’il est bénéfique de demander des conseils, souvenez-vous que vous avez toujours le dernier mot.

UPmy.life : Sophie, faites-nous part de vos aspirations futures en relation avec votre équilibre travail-vie personnelle. Qu’est-ce que l’avenir vous réserve, à vous et à votre famille?

Sophie : D’abord, je souhaite continuer à améliorer cet équilibre travail-famille. Je pense que c’est un effort continu dans lequel chaque jour apporte de nouvelles opportunités et de nouveaux défis. Je compte rendre mon horaire de travail encore plus flexible et optimiser la façon dont je délègue certaines tâches. J’aimerais aussi intégrer plus d’activités simplement pour moi, car je crois comprendre que c’est essentiel pour mon bien-être et, par extension, pour le bien-être de ma famille.

UPmy.life : Et en termes de travail ? Quels sont vos objectifs principaux ?

Sophie : Sur le plan professionnel, j’ai toujours des objectifs ambitieux. J’adore mon travail et il reste une part importante de qui je suis. Je voudrais continuer à apporter des contributions significatives à mon entreprise, à prendre des responsabilités supplémentaires et à m’épanouir dans mes rôles de leader. Tout en gardant cet équilibre que j’ai durement gagné.

UPmy.life : Avez-vous des rêves ou des projets à venir que vous souhaiteriez partager avec nous ?

Sophie : J’aimerais que notre famille puisse voyager davantage. Maintenant que j’ai trouvé un bon équilibre travail-famille, je pense que nous sommes plus à même de profiter de longues vacances tous ensemble. C’est une expérience que je souhaite vraiment offrir à mes enfants tandis qu’ils sont encore assez jeunes pour apprécier ces moments passés en famille.
Sur le plan professionnel, je pense notamment à participer à des projets internationaux. Maintenant que j’ai trouvé un équilibre stable, je sens que je suis prête à prendre en charge des défis plus grands, tout en préservant l’équilibre entre ma vie professionnelle et ma vie de famille.

UPmy.life : Ces projets semblent fantastiques Sophie! Comment vous préparez-vous à ces aspirations futures ?

Sophie : Je suis toujours dans une démarche d’apprentissage et d’adaptation. Peu importe ce que l’avenir me réserve, je sais que je vais continuer à apprendre et à m’adapter. Je reste ouverte à de nouvelles méthodes et outils qui pourraient m’aider à mieux gérer mon travail et ma vie de famille. J’essaie aussi de rester connectée aux personnes qui sont passées par des expériences similaires, et je suis toujours à la recherche de nouvelles idées ou suggestions sur la façon d’améliorer encore cet équilibre.

UPmy.life : En conclusion, qu’aimeriez-vous transmettre à nos lecteurs, Sophie, en réflexion globale sur votre parcours vers un meilleur équilibre travail-vie personnelle ?

Sophie : D’abord, je dirais que chercher un meilleur équilibre entre travail et vie de famille est un parcours personnel. Ce qui fonctionne pour moi ne fonctionnera peut-être pas pour vous. Il faut être prêt à apprendre, à tester des choses différentes et à adapter continuellement son approche.

Ensuite, il est important de garder à l’esprit que l’équilibre n’est jamais parfait. Il y aura des jours où vous ressentirez que vous gérez bien la situation, et d’autres jours où ce sera le contraire. Ne soyez pas trop dur envers vous-même ; acceptez que vous faites de votre mieux.

Enfin, j’insisterais sur l’importance de la communauté et du soutien. Que ce soit votre partenaire, votre famille, vos amis ou vos collègues, ne sous-estimez pas le rôle crucial que les autres peuvent jouer dans votre quête d’équilibre.

UPmy.life : Merci de votre franchise et pour tout ces précieux conseils, Sophie. Si vous deviez laisser nos lecteurs avec une dernière pensée ou leçon clé de votre expérience, quelle serait-elle ?

Sophie : Je dirais : donnez-vous la permission de faire les choses à votre manière. Il n’y a pas une seule bonne manière de concilier travail et vie de famille. Chaque personne est différente, chaque famille est différente, chaque situation professionnelle est différente. Tournez-vous vers votre intuition, expérimentez, apprenez au fur et à mesure et faites ce qui est bon pour vous et votre famille. Vous êtes le seul à pouvoir décider de ce qui vous convient le mieux.

UPmy.life : Vos mots vont surement résonner et aider nos lecteurs dans leur propre parcours. Merci beaucoup, Sophie, d’avoir partagé votre voyage personnel pour atteindre un meilleur équilibre travail-vie personnelle.

Sophie : Merci d’avoir fait ce voyage avec moi. J’espère que mon parcours pourra apporter des idées, de l’inspiration ou tout simplement du réconfort à ceux qui sont dans une situation similaire.

PS : Envie d'aller enfin vers votre meilleure vie ? Jetez un coup d'oeil à notre masterclass "Tracez votre plan de vie vers le succès"

Sommaire

Découvrez, apprenez... Avancez !