TravailPassion et VocationPassion et engagement au travail : Notre Opinion

Passion et engagement au travail : Notre Opinion

Avez-vous déjà entendu cette maxime populaires : “Choisissez un travail que vous aimez, et vous n’aurez pas à travailler un seul jour dans votre vie.” ? Si cela peut paraître séduisant au premier abord, il est temps de revisiter cette idée préconçue de la passion au travail. Il est faux de prétendre que la passion, dans un contexte professionnel, implique un dévouement sans faille, une persévérance entaillegeante ou des heures supplémentaires inépuisables. Quel est l’élan derrière ce cliché du travailleur infatigable, prêchant la passion comme dogme ?

En réalité, la passion professionnelle incarne bien plus. Elle réside dans la gratification d’un travail bien fait, l’enthousiasme face à de nouvelles idées, le plaisir d’apprendre et l’étincelle que l’on voit dans les yeux des personnes lorsqu’elles parlent de ce qu’elles aiment dans leur travail. Cette forme de passion ne rime pas nécessairement avec surmenage, en effet, elle peut tout à fait s’accommoder de limites saines telles que le respect des horaires de travail et l’équilibre entre vie personnelle et professionnelle.

Il est donc temps de nous délester de ce stéréotype du professionnel passionné, poussant souvent jusqu’à l’épuisement, et de redéfinir la passion au travail comme une source de satisfaction et non comme un sacerdoce.

L’Engagement: une notion plus profonde qu’il n’y paraît

Trop souvent, l’engagement au travail est simplifié à l’extrême, réduit à une question de longues heures et d’efforts continuels. Cette vision est non seulement réductrice, mais aussi potentiellement destructrice. L’engagement au travail est une notion complexe, qui englobe bien plus que simplement la charge de travail.

C’est ce que vous ressentez pour ce que vous faites, la façon dont vous vous appliquez à vos tâches et la manière dont vous interagissez avec vos collègues et vos responsabilités. C’est un investissement émotionnel que vous donnez à votre travail. Et comme tout investissement, il peut conduire à d’énormes gains, mais au prix de risques significatifs.

Quand l’engagement devient toxique

Un engagement excessif ou mal orienté peut transformer une passion en fardeau. La pression d’être constamment “allumé”, de donner plus que ce qui est raisonnable, peut provoquer un épuisement professionnel. À ce stade, l’engagement n’est plus sain : il ne favorise pas le bonheur ou la satisfaction au travail, mais nourrit l’anxiété, le stress et la frustration.

Une telle situation peut rapidement conduire à une détérioration de la santé mentale, voire physique. Ce n’est pas l’engagement qui devrait être visé, mais une approche équilibrée et respectueuse de ses limites.

Un engagement sain: vers un équilibre

Un engagement sain, c’est celui qui permet de se sentir impliqué et motivé sans se sentir écrasé. C’est un équilibre délicat entre donner de soi et savoir déconnecter. Entre se battre pour ce en quoi on croit et reconnaître qu’on ne peut pas tout faire.

Un engagement sain est celui qui respecte votre santé mentale et votre style de vie. C’est un engagement qui permet de créer une harmonie entre votre passion pour votre travail et votre vie personnelle. C’est ainsi qu’on crée une réelle satisfaction professionnelle et une profonde plénitude.

Passion et engagement : Une danse complexe

Il est fondamental d’analyser la relation complexe qui existe entre la passion et l’engagement. Ces deux notions sont souvent présentées comme les piliers d’une vie professionnelle épanouissante. C’est vrai, à condition qu’ils soient en bonne harmonie.

La passion, cette flamme intérieure qui nous pousse à donner le meilleur de nous-même dans ce que nous entreprenons, peut être un carburant puissant pour notre épanouissement professionnel. Cependant, elle peut aussi nous amener à franchir les limites de notre capacité de travail et affecter notre bien-être global, si elle n’est pas maîtrisée. Il est donc primordial de comprendre son mécanisme interne et sa dynamique dans nos vies.

L’engagement, quant à lui, est l’acte conscient et volontaire de consacrer du temps et de l’énergie à une cause, un projet ou une entreprise. Encore une fois, de l’extérieur, il paraît attractif et indispensable pour réussir. Et il l’est, à condition qu’il soit bien orienté. Un engagement équilibré est un puissant moteur de satisfaction et de fierté. Mais un engagement faussé, seulement motivé par des objectifs externes (argent, reconnaissance, pression sociale…), peut facilement devenir une source de stress et de frustration.

En définitive, on peut dire que passion et engagement sont deux danseurs effectuant un ballet sophistiqué où chacun impacte et est impacté par l’autre. Il est donc essentiel d’apprendre à les canaliser, à les harmoniser pour qu’ils nous mènent vers une vie professionnelle gratifiante et équilibrée.

Explorer les fausses croyances

Quand il s’agit de passion et d’engagement au travail, plusieurs écueils conceptuels sèment le trouble dans notre perception de ces termes. Nous allons ici les décrypter et tenter de redresser les idées erronées qui peuvent parfois nous conduire à l’abus, au surmenage ou à la source d’un malaise.

“Travailler dur signifie travailler efficacement”

Le mantra “travailler plus pour réussir plus” est une philosophie qui peut souvent induire en erreur. Certes, l’engagement dans le travail nécessite de l’énergie et du temps. Cependant, cela ne signifie pas nécessairement qu’il faille s’épuiser à la tâche. En réalité, travailler intelligent est souvent plus efficace que simplement travailler dur. Il ne s’agit pas du nombre d’heures que vous passez au bureau, mais plutôt de la qualité de votre travail durant cette période.

“La passion pour le travail signifie que vous ne devez jamais ressentir du stress”

C’est une erreur courante que beaucoup d’entre nous font. Croire que si nous sommes passionnés par ce que nous faisons, nous devrions toujours être heureux et jamais stressés est une fausse représentation. En vérité, le stress fait partie intégrante de nos vies professionnelles, et ressentir du stress ne signifie pas nécessairement que vous n’êtes pas passionné par votre travail. Parfois, c’est un signal que vous appelez à un besoin de changement ou à un ajustement de votre charge de travail.

“Si vous aimez ce que vous faites, vous n’aurez pas l’impression de travailler”

Il s’agit d’une idée séduisante mais qui ne tient pas la route dans la réalité. Même si vous êtes passionné par votre travail, vous pouvez avoir des moments ardues, des défis éprouvants ou des tâches ennuyeuses à accomplir. L’aspect travail de votre passion ne disparaît pas simplement parce que vous l’aimez. En fait, reconnaître que les tâches difficiles font partie de votre parcours est un signe de maturité professionnelle et ne diminue en rien votre passion.

“Vous ne pouvez réussir que si vous êtes passionné par ce que vous faites”

C’est une fausse croyance tenace qui pousse beaucoup de gens à penser qu’ils ont besoin de poursuivre une passion pour réussir. En réalité, vous pouvez tout à fait réussir sans être passionné par ce que vous faites. La passion peut apporter un sens de satisfaction supplémentaire dans votre travail, mais elle n’est pas nécessairement le garant de votre réussite. En vérité, il y a de nombreux facteurs qui contribuent à la réussite professionnelle, tels que la durabilité de votre énergie, votre adaptabilité, et la mise en place de routines efficaces de travail.

Construire son propre chemin

Se connecter à sa passion authentique et à un engagement équilibré au travail, est effectivement un voyage qui demande de l’investissement personnel. La clé ne réside pas dans le fait d’adhérer à une idée conventionnelle de ce que devrait être la passion ou l’engagement, mais bien de tisser sa propre vision qui résonne avec nos valeurs profondes.

Initialement, commencez par vous interroger sur ce qui vous anime réellement. Quels sont les éléments de votre travail qui vous donnent l’élan, qui vous captivent au point d’oublier le temps qui passe ? N’hésitez pas à explorer en profondeur : il peut s’agir d’aspects que vous considérez comme mineurs, mais qui ont en réalité une profonde signification pour vous.

De plus, il est essentiel de comprendre vos limites et de les respecter. Impliquer votre énergie et votre temps dans votre travail ne doit pas conduire à l’épuisement ou à un sentiment d’aliénation. Le respect de votre intégrité physique et émotionnelle est indispensable à un engagement sain au travail.

Enfin, n’oubliez pas que le chemin vers une vie de travail épanouissante est unique à chacun. Il n’est pas nécessaire de suivre à la lettre les succès et les échecs des autres, mais plutôt d’en tirer des enseignements pour construire votre propre chemin. En fin de compte, c’est votre vision qui définira votre succès.

PS : Envie d'aller enfin vers votre meilleure vie ? Jetez un coup d'oeil à notre masterclass "Tracez votre plan de vie vers le succès"

Sommaire

Découvrez, apprenez... Avancez !