TravailPassion et VocationPoint de Vue de UPmy.life sur le concept de vocation

Point de Vue de UPmy.life sur le concept de vocation

En quête de notre élément brillant parmi l’immense galaxie de possibilités, nous cherchons obstinément cette unique “vocation”. A l’image d’un prince charmant des contes de fées, on nous a conditionnés à croire que quelque part dans le vaste monde se trouve notre vocation parfaite, celle qui fera sens et qui nous comblera de bonheur irréfutable et inépuisable.

Pourtant, cette croyance se révèle souvent comme un mirage des plus déroutants. C’est une perception distordue de la réalité, teintée de romantisme et d’inertie. Cette idée d’une seule et unique vocation en accord parfait avec notre âme peut donner lieu à une quête sans fin, à une errance en quête du Saint Graal imaginé.

Dans la complexité et la fluidité de la vie moderne, notre réflexion personnelle et notre identité subissent de profondes mutations. Nos intérêts, nos passions et nos ambitions évoluent au fur et à mesure que nous traversons différents contextes et expériences. L’idée que notre véritable vocation soit fixe et immuable semble alors en décalage avec notre réalité changeante.

Alors, si la croyance en une vocation unique ne reflète pas notre réalité contemporaine, comment devrions-nous envisager notre cheminement professionnel ? Et surtout, comment ne pas se sentir perdu devant tant de possibilités ?

Une mission de vie, plusieurs voies

Trop de personnes pensent qu’il n’existe qu’un seul chemin qui mènera à l’accomplissement complet, à la réalisation de leur mission de vie. C’est une idée tentante, séduisante même, car elle promet une simplicité attrayante : trouvez cette seule et unique vocation, et tout le reste se mettra magiquement en place.

Cependant, le risque de cette perception mono-vocationnelle, c’est qu’elle peut mener à la frustration et au sentiment d’échec si notre vie ne se conforme pas à cette image parfaite que nous avons créée. Que faire si notre “vocation” semble toujours hors d’atteinte ? Ou pire, que se passe-t-il si nous pensons l’avoir trouvée, mais qu’elle ne nous procure pas la satisfaction et l’épanouissement dont nous rêvions ?

Chez UPmy.life, nous adoptons une approche différente, plus pragmatique et plus ouverte. Nous pensons que chaque personne a bien une mission de vie, un fil conducteur qui donne un sens à sa présence sur cette terre. Cependant, cette mission peut être accomplie de plusieurs manières, par différentes vocations, carrières, rôles ou passions au cours de notre existence.

Cette vision apporte un véritable soulagement et une libération par rapport à la notion restrictive d’une unique vocation. Elle offre l’opportunité d’expérimenter différentes voies pour exprimer notre mission, de pivoter si nécessaire, et d’apprécier le processus sans se sentir enfermé dans une voie prédéfinie.

Être aligné avec sa mission de vie et avoir plusieurs vocations, c’est comme être un acteur jouant différents rôles tout au long de sa carrière. Chaque rôle est une expression différente et complémentaire de ses talents et de sa créativité, tout en restant fidèle à sa véritable identité.

La clé est de garder à l’esprit que notre vocation n’est pas notre identité. Ce n’est qu’un moyen parmi d’autres d’exprimer qui nous sommes vraiment à travers notre travail, nos relations, nos passions. Ainsi, perdre un travail ou changer de carrière ne signifie pas perdre sa vocation, car celle-ci reste toujours en nous, prête à s’exprimer autrement dans une nouvelle phase de notre vie.

Surmonter la peur de choisir la “mauvaise” vocation

Quand il s’agit de choisir une vocation ou une carrière, beaucoup d’entre nous se retrouvent tétanisés par la crainte de faire le mauvais choix. On a peur de gaspiller notre temps, nos efforts, voire même notre vie, en poursuivant la mauvaise voie. Cette anxiété est renforcée par l’illusion que notre vocation est quelque chose de fixe, de prédéfini, que nous devons découvrir.

Cette peur est bien naturelle, mais elle ne doit pas nous paralyser. Une manière puissante de la surmonter, c’est de réaliser que l’échec et les faux pas sont tout sauf des pertes de temps. Ce sont au contraire des expériences précieuses qui nous aident à comprendre ce qui nous convient et ce qui ne convient pas, ce qui nous passionne et ce qui ne nous passionne pas.

Notre but ici n’est pas de vous demander d’ignorer vos peurs, mais plutôt de vous encourager à les affronter. De comprendre qu’il ne s’agit pas de trouver une vocation parfaite et sans faille, mais plutôt de poursuivre un chemin qui vous permettra de vous épanouir, d’évoluer et de tirer des leçons précieuses.

En vérité, le parcours vers la découverte d’une vocation est rarement linéaire. Il est plutôt plein de zigzags, de demi-tours et de chemins détournés. Et c’est tant mieux ! Chaque pas que vous faites, chaque décision que vous prenez, même si elle semble être une erreur à l’époque, vous rapproche de votre mission de vie et élargit votre compréhension de vous-même et du monde.

Prendre les commandes et se libérer des attentes des autres

Une des principales entraves à la réalisation de notre vocation réside souvent dans notre environnement immédiat. La famille, les amis, les collègues, la société… Autant de sources d’influence et d’attentes qui peuvent lourdement peser sur notre équilibre personnel. Notre désir d’appartenance et notre peur du jugement peuvent nous inciter à des choix qui ne nous correspondent pas véritablement. Il est donc essentiel de prendre conscience de ces influences pour réussir à s’en libérer.

Il est important de noter que cette prise de conscience et cette libération ne signifient pas forcément une rupture avec ces sources d’influence. Il ne s’agit pas de bannir nos proches de notre vie, ou de rejeter en bloc les conventions sociales. Il s’agit plutôt de développer une plus grande autonomie de décision, qui nous permet de choisir en connaissance de cause, en harmonie avec nos propres valeurs et aspirations.

Prendre les commandes de sa propre vie, c’est s’accorder le droit de choisir la ou les vocations qui nous apportent satisfaction et épanouissement, et non celles qui sont jugées “correctes” ou “respectables” par les autres. C’est valoriser davantage la joie, le bien-être et l’équilibre intérieur que l’approbation extérieure.

Se libérer des attentes externes n’est pas un processus facile, ni rapide. C’est un chemin qui prend du temps et nécessite un travail constant sur soi-même. Mais il en vaut la peine. Car au bout du chemin se trouve la liberté d’être soi-même, et de vivre pleinement sa vocation.

Comment découvrir sa vocation : une approche pragmatique

Bien sûr, nous aimerions tous que notre vocation nous tombe dessus, peut-être dans un rêve, comme une évidence scintillante. Malheureusement, cela arrive rarement ainsi. Même pour ceux qui ressentent une forte vocation depuis leur plus jeune âge, l’identification et la concrétisation de cette vocation peuvent être un processus fastidieux.

Chez UPmy.life, nous préférons une approche pragmatique. Aucun coup de foudre nécessaire, juste une exploration réfléchie et approfondie de soi-même et de ses désirs. C’est un processus qui prend du temps, qui est souvent inconfortable et qui nécessite de l’engagement. Mais le jeu en vaut la chandelle.

Il ne s’agit pas de trouver la réponse parfaite, car elle n’existe pas. Il s’agit de chercher constamment, d’apprendre de ses erreurs, d’ajuster le cap et de se rapprocher peu à peu de ce qui peut sembler être sa vocation.

Comment faire ? Il y a de nombreuses façons de commencer. Ici, nous vous en suggérons quelques-unes :

  • Commencez par analyser vos passions, vos intérêts, vos compétences et vos valeurs. Vous pouvez le faire seul, mais un accompagnement peut être très utile.
  • Ne vous concentrez pas uniquement sur ce que vous voulez, mais aussi sur ce que vous ne voulez pas. L’élimination peut également être une voie vers la découverte.
  • Faites de l’auto-observation : qu’est-ce qui vous procure du plaisir ? Qu’est-ce qui vous donne de l’énergie ?
  • Essayez de nouvelles choses, sortez de votre zone de confort. Il est difficile de découvrir sa vocation en restant dans l’habituel.
  • Parlez aux gens. Découvrez leurs parcours, leurs motivations, leurs erreurs. Vous pourriez y trouver des indications précieuses.

Enfin, rappelez-vous toujours ceci : la clé n’est pas tant la destination que le voyage. Ne cherchez pas à trouver THE vocation parfaite. Cherchez plutôt à vivre une vie qui résonne avec vous, jour après jour, moment après moment.

PS : Envie d'aller enfin vers votre meilleure vie ? Jetez un coup d'oeil à notre masterclass "Tracez votre plan de vie vers le succès"

Sommaire

Découvrez, apprenez... Avancez !