TravailReconversion et Changement de carrièreLes 5 erreurs les plus courantes lors d'une reconversion

Les 5 erreurs les plus courantes lors d’une reconversion

Entre illusion et réalité : l’absence de projection concrète

Imaginez-vous dans un nouvel univers professionnel, dans un rôle que vous vous êtes toujours rêvé d’avoir. Emouvant, n’est-ce pas ? C’est une sensation d’euphorie que ressentent beaucoup de gens lorsqu’ils envisagent une reconversion professionnelle. Mais attention à ce que cette euphorie ne bloque pas la vision claire de ce qui vous attend.

La première erreur souvent faite est de ne pas se projeter de manière concrète et réaliste dans ce nouvel environnement. L’image idéalisée que l’on se fait de ce futur poste peut être bien différente de la réalité. Le poste de directeur de la photographie sur un tournage à Hollywood est certainement moins glamour quand on est aux prises avec un budget serré, des délais impossibles à tenir et des tensions dans l’équipe.

Pour éviter de tomber dans ce piège, il est essentiel de vous renseigner en profondeur sur le nouveau métier que vous envisagez. Quels sont les inconvénients ? Quels sont les défis auxquels vous allez devoir faire face ? Quelles sont les compétences requises et êtes-vous prêt à les acquérir ? Se poser ces questions dès le début vous évitera des déceptions et vous permettra de prendre une décision éclairée.

La fausse promesse de l’herbe plus verte

Qui n’a jamais rêvé d’une vie meilleure, d’une profession plus épanouissante ? C’est souvent ce qui pousse à envisager la reconversion professionnelle. Cependant, ce rêve peut parfois nous aveugler et nous faire croire que l’herbe sera forcément plus verte ailleurs. C’est une illusion qui peut conduire à de graves déconvenues.

Il est important de ne pas idéaliser un autre métier ou secteur simplement parce qu’il n’est pas le vôtre actuellement. Changer de domaine n’élimine pas tous les défis existants. Au contraire, il en introduit de nouveaux, parfois imprévus. Il faut donc prendre le temps de bien peser les pour et les contre avant de prendre une décision.

Il est aussi fondamental de ne pas fuir un problème sous couvert de changement de carrière. Cela risque de vous conduire à une sorte de “rattrapage” où vous atterrirez inévitablement face aux mêmes problèmes, seulement dans un contexte différent. Avant de prendre une décision, posez-vous la question : Cherchez-vous à changer parce que vous voulez vraiment avancer, ou est-ce plutôt parce que vous voulez échapper à une situation difficile ?

En conclusion, chaque transition professionnelle a ses défis et ses avantages. Prenez le temps de bien évaluer chaque aspect pour éviter de tomber dans le piège de l’herbe plus verte ailleurs.

L’oubli de la question fondamentale : le pourquoi

C’est une question essentielle encore trop souvent mise de côté dans la précipitation de la reconversion professionnelle : Pourquoi voulez-vous vous reconvertir ? Qu’est-ce qui vous motive à abandonner votre position actuelle pour une autre totalement différente ? Comprendre vos motivations profondes, le vrai « pourquoi » de cette envie de changement est primordial pour avancer avec certitude vers votre nouvel objectif.

En faisant l’impasse sur cette question, vous risquez de vous engager dans une reconversion professionnelle qui ne vous correspond pas vraiment ou alors qui ne répond pas à votre besoin de changement. Vous pourriez ainsi reproduire le même schéma d’insatisfaction qui vous a poussé à envisager la reconversion en premier lieu.

Avant toute chose, posez-vous la question du « pourquoi ». Cherchez plus profondément que “je n’aime pas mon travail actuel” ou “je pense que je serais plus heureux en faisant autre chose”. Vos motivations doivent être suffisamment fortes et claires pour justifier ce changement majeur. Il s’agit ici non seulement de trouver un emploi que vous aimez, mais aussi d’aligner votre vie professionnelle avec vos valeurs et aspirations profondes.

L’emballement : quand la précipitation fait loi

La patience est une vertu qui trouve toute sa pertinence dans le cheminement de la reconversion professionnelle. Souvent, en quête d’évasion et de changement radical, l’envie de tourner la page rapidement peut entraîner un processus de reconversion précipité. C’est là la quatrième erreur qui guette les aspirants au changement.

Changer de métier ou réorienter sa carrière demande du temps, de la réflexion et de la planification. Sans ces éléments, courir après un nouvel objectif peut ressembler à un saut dans le vide. Se jeter à corps perdu dans une nouvelle aventure sans analyser les implications risque de mener à des impasses ou à des déceptions.

Il est essentiel de prendre le temps de peaufiner son projet, d’anticiper les ajustements nécessaires et de se préparer aux défis qui accompagneront ce changement. Le risque d’emballement peut être atténué en se fixant des étapes claires et progressivement atteignables. Celles-ci permettent d’avancer prudemment et en toute conscience, tout en conservant un cap réaliste et motivant.

L’impasse sur ses propres limites et contraintes

Dans toute projection d’une vie meilleure, l’optimisme est essentiel. Il alimente votre motivation et vous aide à visualiser un futur épanouissant. Cependant, le risque se trouve dans l’oubli de vos propres limites et contraintes.

On se met souvent des œillères, en refusant de voir la réalité telle qu’elle est : vous avez une famille à nourrir, des charges financières, peut-être même un haut niveau de stress que le changement pourrait accentuer. Tous ces éléments font partie de votre réalité quotidienne et il serait illusoire de penser que votre nouvel environnement professionnel vous en libérera.

Ignorer ces limites lors de votre reconversion peut conduire à une grande déception et à une frustration encore plus grande. Alors, comment éviter cela ? En prenant le temps de faire un bilan personnel honnête et détaillé de votre situation. Quels sont vos besoins réels, vos limites, vos contraintes ? Il est alors plus facile de construire un projet professionel qui correspond à votre réalité.

N’oubliez pas: envisager une reconversion, c’est aussi admettre que vous avez besoin d’un changement. Mais ce changement doit être adapté à votre vie et pas l’inverse. Faire l’impasse sur ses propres limites et contraintes, c’est se préparer à une éventuelle déroute.

PS : Envie d'aller enfin vers votre meilleure vie ? Jetez un coup d'oeil à notre masterclass "Tracez votre plan de vie vers le succès"

Sommaire

Découvrez, apprenez... Avancez !